Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



Polisario confidentiel - publié le Jeudi 23 Septembre à 15:33

La direction du Polisario divisée sur l’arrestation de son chef de la police




L’arrestation par le Polisario de son chef de la police, Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud pour avoir publiquement soutenu le plan marocain d’autonomie au Sahara, a terriblement divisé la direction du mouvement séparatiste.



La direction du Polisario divisée sur l’arrestation de son chef de la police
Des sources sûres dans les camps de réfugiés de Tindouf, ont rapporté à Polisario confidentiel que les dignitaires du Polisario se sont rangés en deux camps opposés à cause de cette affaire.

 Le camp favorable à l’arrestation du responsable de la police du Polisario était soutenu par le DRS, les services du renseignement militaire algérien. Leur argument était simple : l’arrestation de Mustapha Salma sous l’accusation de trahison, doit servir d’exemple à tous les sympathisants de l’autonomie dans les camps de Tindouf. Cela dissuadera ses partisans, et découragera les voix qui se font de plus en plus entendre pour demander des négociations avec le Maroc, sur la base du plan d’autonomie.

               Partager Partager


Commentaires
Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».