Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



MAP - publié le Lundi 2 Mai à 09:35

La classe ouvrière de Laâyoune célèbre la fête du travail et revendique l'amélioration de ses conditions sociales




Laâyoune - La classe ouvrière de la ville de Laâyoune a saisi l'occasion de la fête du travail, célébrée ce dimanche à travers le monde, pour faire part de ses préoccupations et revendications pour l'amélioration de ses conditions sociales, matérielles et professionnelles.



Les sections locales et régionales des différentes centrales syndicales à Laâyoune, comme l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), l'Union nationale du travail au Maroc (UNMT), l'Union marocaine du Travail (UMT), la Confédération démocratique du Travail (CDT) et l'Organisation démocratique du Travail (ODT) ont réitéré, à cette occasion, l'importance de préserver les droits de la classe ouvrière, de satisfaire ses cahiers revendicatifs et de lutter contre le déficit social.

Dans ce cadre, les participants aux défilés du 1er Mai ont scandé des slogans appelant à l'amélioration des conditions de travail, la révision des salaires et la garantie du service public dans les domaines de l'enseignement, de la santé, de l'habitat et de l'emploi. Ils ont également dénoncé la cherté de la vie, la hausse des prix des biens de première nécessité et le gel des salaires, plaidant également pour le renforcement de la lutte contre le chômage, la préservation du pouvoir d'achat des citoyens et l'élargissement de la couverture médicale.

Lors des meetings organisés dans les différentes artères de la ville de Laâyoune, les manifestants ont appelé à une mise en oeuvre efficiente de la Constitution qui permettrait une amélioration de la situation économique et sociale de la classe ouvrière, mettant l'accent sur la faiblesse des salaires et la hausse des prix "qui ont aggravé les souffrances des salariés et plus particulièrement ceux à revenu limité".

Ils ont également revendiqué l'amélioration de la situation sociale des employés des secteurs public et privé et leur motivation pour atteindre la qualité escomptée dans les services de santé au profit de la population, ainsi que le renforcement de ce secteur dans la région par des cadres médicaux spécialisés et des staffs d'infirmiers.

Les syndicats ont appelé, dans ce cadre, la classe ouvrière à resserrer les rangs et à se mobiliser pour préserver les acquis et défendre ses revendications légitimes. Concernant la question du Sahara marocain, la classe ouvrière de Laâyoune a fait part à nouveau de sa mobilisation derrière SM le Roi Mohammed VI pour défendre l'intégrité territoriale du Maroc et ses valeurs sacrées contre les manoeuvres des ennemis du Royaume, réitérant son attachement au plan d'autonomie pour les provinces du sud sous souveraineté marocaine. 

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».