Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Vendredi 25 Juillet à 11:57

La Suède pas affectée par l'alerte terroriste en Norvège



Stockholm - La Suède n'est pas exposée à un risque d'attaque terroriste, ont souligné jeudi les services de renseignement suédois (SAPO), suite à l'alerte terroriste en Norvège.



La directrice des services secrets norvégiens chargés de la sécurité intérieure (PST), Benedicte Bjoernland, a indiqué, jeudi, craindre "une attaque terroriste" qui serait en cours de planification contre la Norvège.
 
Le PST, a indiqué Bjoernland, dispose d'informations selon lesquelles un acte de terrorisme contre la Norvège "pourrait avoir lieu prochainement, probablement dans les jours à venir".
 
Les mesures de sécurité ont dès lors été renforcées aux frontières, dans les aéroports et dans les gares du pays nordique.
 
La SAPO a indiqué suivre l'évolution de la situation en Norvège.
 
Fredrik Milder, porte-parole de la SAPO, a indiqué, dans une déclaration à l'agence de presse suédoise TT, que le niveau d'alerte terroriste en Suède est maintenu au niveau "élevé" depuis 2010.
 
Selon Milder, la Suède fait face au même problème que la Norvège, à savoir la possibilité que des personnes inspirées par Al-Qaida qui ont participé à la guerre en Syrie retournent en Europe avec pour objectif de mener des attaques terroristes.
 
"Bien sûr, nous suivons l'évolution de la situation en Norvège", a souligné le porte-parole de la SAPO.
 
Selon la directrice de la PST, "les personnes (à l'origine de cette menace) ont participé à la guerre en Syrie".
 
Toujours selon les autorités norvégiennes, une cinquantaine de personnes se sont rendues en Syrie ces dernières années pour combattre aux côtés des rebelles.
 
Des soldats norvégiens ont été déployés dans les lieux à haut risque (gares et aéroports en particulier) et des moyens aériens ont été mis en alerte, selon les médias norvégiens.
 
Le Premier ministre Erna Solberg a décidé de repousser ses congés et se trouve à Oslo.
 
La Norvège a arrêté en mai dernier trois personnes soupçonnées d'apporter de l'aide à l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).
 
Dans son rapport annuel, le PST avait estimé que le niveau de menaces contre la Norvège s'était accru en raison du conflit en Syrie.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara