Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj



MAP - Wahiba Rabhi - publié le Mardi 18 Août à 13:23

La Révolution du Roi et du Peuple: une épopée grandiose dans l'Histoire du Maroc






Rabat - Le peuple marocain célèbre, jeudi, le 62ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, une épopée grandiose dans l'Histoire du Maroc, qui illustre les liens indéfectibles entre les Marocains et le glorieux Trône alaouite.
 
Cette célébration offre aussi l'occasion de renouveler le pacte entre le peuple et la Monarchie et de transmettre aux jeunes générations la portée et les significations de cette page rayonnante de l'Histoire du pays qui témoigne de l'esprit de communion nationale au service de la lutte nationale pour la liberté de la patrie et le recouvrement de l'Indépendance.

Plus qu'une date anniversaire, le 20 août est une victoire qui renvoie aux événements de 1953 lorsque les autorités coloniales décidèrent de forcer le père de la Nation, feu SM Mohammed V, à l'exil aux côtés de la Famille royale.

Ni les promesses, ni les menaces des autorités coloniales n'ont pu fléchir la volonté inébranlable de ce grand Roi qui, formant avec son peuple une véritable symbiose et une union sacrée de sentiments et de pensées, a préféré l'exil forcé à la soumission et à la capitulation. Les Marocains des années cinquante se souviennent encore de la conduite, sous escorte militaire, du Sultan Mohammed V jusqu'à l'aéroport de Rabat-Salé où un avion français devait le conduire vers l'exil.

En décrétant l'exil du Sultan, le colonisateur espérait éteindre la flamme de la résistance, mais c'était sans connaître les Marocains et leur attachement au glorieux Trône alaouite. Les manifestations, les actions de résistance et les protestations vont s'intensifier avec comme mot d'ordre le retour du Roi et de la Famille royale et la proclamation de l'indépendance.

Profondément peiné et indigné par cette décision cruelle et injuste, le peuple décida alors de mener des actions hautement symboliques: les fidèles ne se rendaient plus à la mosquée le vendredi pour ne pas entendre la prière dite au nom de l'usurpateur, les femmes n'achetaient plus d'habits et les gens ne fréquentaient plus les cafés et les cinémas.

L'action des forces coloniales a eu un effet inverse, suscitant une plus forte mobilisation du peuple marocain, qui s'est soulevé dans toutes les régions du pays pour défendre la grandeur du pays, protéger la souveraineté du Royaume et réclamer avec force le retour du symbole de l'unité de la Nation marocaine feu SM Mohammed V.

Les Marocains mêlèrent ainsi leur protestation à celle du Sultan dans une sorte de résistance commune. Une résistance pacifique mais impressionnante émanant de la nation tout entière.

La ténacité et l'amour que portait de feu SM Mohammed V à sa patrie ainsi que la résistance de tout un peuple ont fait plier la puissance coloniale qui, 27 mois après son expatriation, a libéré le Sultan qui a fait un retour triomphal dans son pays, apportant la bonne nouvelle de la fin du protectorat et de l'avènement de l'indépendance et de la liberté.

Cet événement constitue, sans aucun doute, une date inscrite en lettres d'or dans l'histoire glorieuse du Maroc. Le peuple marocain a consenti des sacrifices immenses pour s'extirper du joug du colonialisme et donné la preuve de la parfaite symbiose qui l'unit au Trône.

Cette épopée, qui se transmet de génération en génération, met en avant les valeurs nobles de la défense et de l'amour de la Nation, du sens de sacrifice et de la foi en la victoire du peuple. Elle offre également l'opportunité de mettre en avant l'engagement de tout un peuple à prendre part au processus d'édification du Maroc moderne et prospère et à faire face à toutes les manœuvres visant à porter atteinte à ses causes sacrées.

L'indépendance reconquise, le Maroc devait se reconstruire pour devenir un pays uni et fort. Après le jihad pour la libération, il restait à accomplir le grand jihad: l'édification d'un Etat moderne, le développement de la nation et le renforcement de la place du Maroc sur la scène internationale, en restant toujours le défenseur des grands mouvements d'émancipation du monde contemporain.

Persévérant sur la voie tracée par Son auguste père, feu SM Hassan II, et par Son illustre grand-père, feu SM Mohammed V, SM le Roi Mohammed VI n'a eu de cesse de placer la consolidation de l'Etat de droit et le développement social et économique à la tête des priorités nationales, en vue de faire accéder le pays à un rang digne de son prestigieux passé et de sa position importante dans le monde.

A la faveur d'une communion forte et pérenne entre le glorieux Trône alaouite et le peuple marocain et grâce à une vision royale perspicace, le Maroc peut s'enorgueillir aujourd'hui des réalisations accomplies sur la voie du développement global. Fort de ses choix démocratiques et de ses acquis économiques, il dispose de tous les atouts pour poursuivre à pas de géant sa marche historique.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».