Suivez-nous
App Store | © icondock.com
Twitter | © icondock.com
Facebook | © icondock.com
Newsletter | © icondock.com
YouTube | © icondock.com
Mobile | © icondock.com
Podcast | © icondock.com
Rss | © icondock.com


Abonnez-vous à la Newsletter


Nous Suivre
Twitter
Facebook
App Store
YouTube
Rss


#Lemag..ma

La « Révolution du Roi et des MRE»

Mohammed MRAIZIKA - publié le Vendredi 24 Août 2012 à 19:34


Il y a dans l’histoire séculaire de notre pays des moments particuliers, forts, exceptionnels où tout devient possible, où les consensus se nouent aisément et l’osmose entre le peuple et la monarchie se fait et se renforce magistralement.
La lutte pour l’indépendance, la Marche verte, les réformes de fond enregistrées ces 15 dernières années font partie de ces moments particuliers, mobilisateurs et unificateurs désignés sous le terme de « Révolution du Peuple et du Roi».


La « Révolution du Roi et des MRE»
La communauté des Marocains installés à l’étranger n’a jamais failli à ses obligations et devoirs patriotiques et nationaux. Elle a toujours répondu présente, avec abnégation et résolution, à l’appel de la mère-patrie, contre vents et marées et en dépit des crises et des contraintes, pour que vive et prospère le pays. Attachée à ses racines, forte de ses compétences et de ses ressources humaines, sûre de son expérience politique au contact de sociétés occidentales où les mots société civile, citoyenneté, égalité, vote, droits humains ont un sens, elle peut aujourd’hui énormément apporter pour que le Maroc puisse relever les défis auxquels il doit faire face dans un monde incertain en effervescence.

Le discours de SM le Roi de novembre 2005 nous a toujours servi comme référence fondamentale s‘agissant de la promotion des droits civiques et politiques (droit de vote et d’éligibilité, représentation à la 1ere Chambre) des Marocains Résidant à l’Etranger et de la défense de leurs intérêts légitimes (culturels, cultuels, socio-économiques) dans les pays de résidence.

Le discours de SM le Roi, adressé le 20 août à la Nation, est venu nous conforter dans notre conviction intime (confiance en la « diaspora marocaine ») et au-delà, redonner l’espoir à plus de 4 millions de marocains installés à l’étranger. Ce discours est, au regard de sa clarté, sa solennité et sa perspective, véritablement l'une de ces "révolutions", historiques et créatrices qui expliquent cette osmose particulière entre le Peuple et le Roi.

L’intérêt et la sollicitude que le Souverain accorde à la communauté MRE sont de nouveau, d'une manière forte, affirmés et consacrés. Avec ce discours du 20 août, nous sommes rentrés dans une perspective prometteuse et une dynamique salvatrices, prélude à un pacte nouveau qu’il convient dorénavant de qualifier de :

"Révolution du Roi et des MRE".

Oui, nous sommes des MRE et nous pouvons aujourd’hui être fiers de l’être.

Cependant, s’il est légitime d’exprimer notre fierté et signifier notre reconnaissance à SM le Roi, il n’est pas admis que nous restions dans l’expectative ou nous dérobions à nos devoirs et nos responsabilités.

La communauté MRE est appelée à l’action. Elle se doit de développer les initiatives les plus audacieuses et les plus décisives pour que les principes et idées développés par le Souverain à son profit, trouvent leur pleine réalisation.

La communauté MRE doit, pour cela, resserrer ses rangs, coordonner ses actions, mutualiser ses moyens et ses ressources afin d’occuper utilement et entièrement sa place dans les processus conduits et initiés par SM le Roi pour la construction de l’Etat de droit.

Il est temps que les cadres et les ONG qui appartiennent à cette communauté MRE, dans sa grande diversité et pluralité, assument pleinement leur responsabilité et ainsi être à la hauteur de la sollicitude et de l'attente de leur pays.

Aujourd'hui, plus que jamais, la communauté des MRE doit faire preuve d’une volonté, d’un engagement, d’une intelligence, d’une disposition, à toute épreuve, pour que les principes constitutionnels, le projet et la perspective annoncés par SM le Roi ce 20 août trouvent un aboutissement prompt et effectif. « A nous tous (Peuple, MRE et Roi) nous pouvons beaucoup »

Mohammed MRAIZIKA chercheur en sciences sociales



           



Vous aimerez aussi :
< >

Vendredi 18 Avril 2014 - 19:36 Décès de Gabriel Garcia Marquez

Jeudi 17 Avril 2014 - 15:17 L'intérêt des cuisines du tiers monde

Actus | Société | Economie et Entreprise | Sport | Focus | Cultures | Libraire | Médias et Tech | Analyses | Chroniques | Interviews | Lemag | Le Courrier