Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
PNUE : MASEN lauréate du prestigieux prix "Champions de la Terre", la... | via @lemagMaroc https://t.co/rwL3yyD0AA https://t.co/PFWit4edpM



MAP - publié le Jeudi 5 Novembre à 17:00

La Marche Verte, un "exemple unique" dans les annales de l'histoire des nations (Peter Pham/The Hill)






Washington - La Marche Verte constitue, à bien des égards, un "exemple unique dans les annales de l'histoire des nations", et la démonstration de la volonté "extraordinaire" de tout un peuple, uni derrière son Souverain, pour se défaire d'une occupation injuste par la force coloniale, écrit jeudi Peter Pham, Directeur de l'Africa Center, relevant de l'influent think tank, Atlantic Council, dans une tribune publiée dans la gazette du Congrès des Etats-Unis "The Hill".
"Si l'entreprise coloniale fut une grande injustice de l'histoire imposée aux nations et peuples de l'Afrique, à la fin du 19è siècle et au début du 20è, la Marche Verte a été, quant à elle, un exemple unique de la volonté extraordinaire de toute une nation de se défaire d'une occupation inique, pas uniquement à travers des moyens pacifiques forts de droits historiques irréfragables, mais aussi en s'engageant dans la promotion de la bonne gouvernance et du développement qui sont la fondation même de la légitimité politique et de la paix et la sécurité à long terme", note cet éminent expert US des affaires africaines, dans cette analyse intitulée: "La Marche Verte du Maroc a 40 ans".

Peter Pham affirme, dans ce contexte, qu'il est "dans l'intérêt non seulement de ceux qui sont directement affectés, mais également des Etats de la région et de la communauté internationale, que ce conflit artificiel autour du Sahara soit réglé, dans le cadre de la mise en oeuvre des aspirations et de la promesse de la Marche Verte".

Décideurs et analystes se doivent "de toujours avoir à l'esprit le fait que le Maroc, un allié majeur des Etats-Unis hors OTAN, est un partenaire clé dans la lutte contre le fléau du terrorisme, qui se positionne en tant que portail pour les affaires et les investissements vers le continent africain", en faisant observer que la résolution de la question du Sahara, dans le cadre du plan d'autonomie marocain, qualifié de "sérieux, crédible et de réaliste" par l'administration Obama, barre la route aux menaces multiformes des groupes terroristes, à la sédition ethnique et aux bandes criminelles qui sévissent dans la région.

L'expert US rappelle, en outre, que le Conseil de sécurité des Nations Unies avait, à maintes reprises, salué les efforts du Maroc visant un règlement politique définitif et mutuellement acceptable au conflit du Sahara. 

Dans la même veine, poursuit-il, "des majorités bi-partisanes au Congrès des Etats-Unis, avec ses deux chambres, avaient souligné que le plan d'autonomie au Sahara +est bien l'unique option viable+".

Revenant sur les réalisations accomplies dans les provinces du sud en matière de développement, Peter Pham met en avant les investissements tous azimuts et les projets structurants "colossaux" qui ont été mis en oeuvre sous l'impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans le cadre d'une dynamique qui a touché notamment les secteurs financier, technologique, de la santé, et de l'administration.

"Ce vendredi sera célébré le 40è anniversaire la Marche Verte, qui fut un moment crucial de l'ère post-coloniale non seulement pour le Maroc, mais aussi pour le continent africain dans son ensemble", écrit l'expert US, rappelant qu'"à l'aube du 6 novembre 1975, pas moins de 350.000 Marocains armés de drapeaux et de copies du Coran ont traversé des frontières factices, imposées de manière arbitraire par les forces impérialistes européennes du 19è siècle, pour récupérer le Sahara marocain que l'Espagne avait occupé dans le sillage du congrès de Berlin de 1885".

               Partager Partager