Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



Kamal Znidar - publié le Lundi 18 Novembre à 13:30

La Kasbah de Témara, un site historique aux oubliettes




La Kasbah de Témara, ce monument historique datant du 12ème siècle, est une fortification militaire construite par les almohades aux débuts de leur règne. Ce domaine militaire, qui se situe en plein cœur de la ville de Témara, s'étend sur une superficie de 72 hectares. Entouré par un grand mur d'une hauteur de 6,5 mètres, il abrite aujourd'hui en son sein une mosquée Almohade, le mausolée de Sidi Lahcen et l'Ecole Royale de Cavalerie.



Deux écuries d'une capacité totale de 150 chevaux sont comprises au milieu de l'Ecole Royale de Cavalerie ainsi que le Poste de Commandement militaire et les nouveaux bâtiments de l'école construits sous forme de trois ensembles distincts : l'ensemble administratif et hébergement, l'ensemble manège d'instruction et écuries, l'ensemble garage et ateliers.

Cette école était, elle ne l'est plus malheuresement, et j'espère qu'elle le sera encore une nouvelle fois, une fierté pour la ville et ses habitants. Grâce à elle, des jeunes de cette ville sont devenus champions du Maroc et ont permis à Témara de briller dans les différentes compétitions nationales… grâce à elle, le Maroc a réussi la formation de chevaliers, champions dans leur domaine, qui ont permis au drapeau national de se hisser dans toutes les activités hippiques régionales et internationales.

En 2004, l'Ecole Royale de Cavalerie a eu l'honneur d'organiser le 16ème championnat du monde militaire des sports équestres. Elle a accueilli dans son siège des cavaliers venant de quatre des cinq continents du monde et représentant huit pays : l'Argentine, le Brésil, l'Irlande, la Belgique, la France, l'Espagne, le Liban et le Maroc "le pays organisateur de la manifestation" évidemment.

Neuf ans après, cette école a eu le déshonneur de devenir un danger endémique aussi bien pour la population que pour l'environnement. Aujourd'hui, en 2013, au lieu d'accueillir les cavaliers du monde, ses murs accueillent le crachat, l'urine, les excréments, les cannettes de bière, les bouteilles d'alcool et le reste des ordures jetées par des personnes qui n'ont le moindre respect à ce monument historique de la ville.

Toute personne qui passera aujourd'hui à coté de cette école, se demandera s'il y'a un service de nettoyage public dans la ville de Témara ou non. Toute personne qui verra l'état des murs de la Kasbah de Témara, se demandera s'il y'a des responsables et des départements qui s'occupent de la culture et la restructuration et la sauvegarde des monuments historiques du pays au Maroc ou non.

Les représentants de la ville de Témara veulent s'attirer plus de touristes et promouvoir le tourisme dans leur ville…. Raté d'avance ! L'état catastrophique de ce monument historique ne va pas attirer les touristes à leur ville, mais va les faire fuir de la ville de Témara. Tout touriste qui mettra les pieds près de la Kasbah de Témara va développer le dégoût et la phobie de cette ville, ses représentants, ses dirigeants et ces habitants qui participent à la destruction de ce monument historique.

La propreté et la bonne santé de la Kasbah de Témara doivent être la priorité des dirigeants de cette ville. Au lieu de veiller à l'accroissement de leur fortune et le développement de leurs affaires personnelles, les responsables de la ville de Témara doivent prendre soin de ce monument historique et veiller que tout soit en ordre dans la Kasbah de Témara.

Des amoureux de ce monument historique (voir photo en haut) se sont réunis dimanche matin près de la Kasbah de Témara. Ils ont pris le décision de s'organiser pour s'occuper de ce patrimoine national. Ils comptent lancer une campagne de nettoyage et enlever cette saleté qui nuit à l'image de la ville. Ils comptent aussi faire des pressions sur les représentants de l'Etat et les responsables de la ville afin qu'ils fassent leur travail, s'occupent de la propreté, la restructuration et la sauvegarde de ce lieu historique, et acceptent de faire de cet espace vide devant la Kasbah un jardin public qui embellira l'image de Témara.

Les responsables de cette ville, on ne les paie pas pour rien. Ils ne sont pas payés pas pour détourner les fonds publics et laisser la ville et ses monuments historiques dans un état qui nuit à l'image pas seulement de Témara et ses habitants mais aussi du Maroc et du reste des Marocains. Ces responsables, on les paie pour construire, embellir la ville du Témara et faire d'elle une des plus belles villes du Maroc… Qu'ils fassent leur travail alors et qu'ils s'occupent de la Kasbah de Témara et rendent à ce plus grand monument historique de la ville son meilleur état et sa belle image !


Tagué : Kamal Znidar

               Partager Partager


Commentaires

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles