Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Lemag - Agence - publié le Jeudi 17 Avril à 12:35

La France condamnée pour violation grave des droits de l'homme



Strasbourg - La Cour européenne des droits de l'Homme a condamné la France, jeudi pour violation du "droit à la vie" après la mort en 2008 d'un homme de 27 ans, tué pendant sa garde à vue par les gendarmes français, rapporte Reuters.



Joseph Guerdner, qui avait été interpellé par les gendarmes de Brignoles (Var) pour un vol à main armée avec séquestration, avait été abattu alors qu'il venait de sauter par la fenêtre pour s'enfuir.

Poursuivi pour homicide volontaire, le gendarme qui avait tiré sur lui à sept reprises, le touchant par trois fois, avait été acquitté par la cour d'assises du Var, le 17 septembre 2010. Le verdict avait provoqué la colère de la famille.

"La Cour n'est pas convaincue que le recours à la force contre l'intéressé procédait d'une conviction fondée sur des raisons légitimes de penser que Joseph Guerdner constituait une réelle menace au moment des faits", affirment les juges.

Joseph Guerdner « n'était pas armé et, entravé, pouvait difficilement représenter une menace immédiate pour la vie ou l'intégrité physique d'autrui », précisent-ils.

Ce faisant, la juridiction du Conseil de l'Europe estime que les règles d'emploi de la force armée dans la gendarmerie sont suffisamment claires.

La Cour européenne accorde un total de 92.500 euros aux membres de la famille de la victime.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara