Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Jeudi 24 Septembre à 23:48

La FIFA donne accès aux courriers électroniques de son ex-secrétaire général Jérôme Valcke



La Fédération internationale de football (FIFA) va donner accès aux courriers électroniques du Français Jérôme Valcke, relevé récemment de ses fonctions de secrétaire général de cette institution, a annoncé jeudi le Parquet suisse.



Jérôme Valcke
Jérôme Valcke
"La FIFA a informé le bureau du procureur qu'elle donne accès aux comptes de courriers électroniques de M. Valcke", a indiqué le ministère public dans un communiqué. 

M. Valcke, plus proche collaborateur du président démissionnaire, le Suisse Sepp Blatter, est soupçonné d'avoir tiré profit de la vente sur le marché noir de billets pour la Coupe du monde 2014 organisée au Brésil.

Plus tôt dans la journée, l'instance dirigeante du football mondial avait d'abord évoqué "une série de conditions à réunir" pour avoir accès à ces comptes.

Le ministère public avait fait part, mercredi, de son intention d'examiner la correspondance électronique de M. Valcke dans le cadre du volet suisse de l'enquête sur les conditions d'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 respectivement à la Russie et au Qatar. 

La Suisse et les Etats-Unis mènent deux enquêtes séparées sur des affaires de corruption touchant la FIFA. La procédure helvétique porte sur l'attribution des coupes du monde de 2018 et de 2022 alors que celle des Etats-Unis se rapporte à des soupçons de pots-de-vin lors de contrats de marketing ou de droits télévisés.

La justice new-yorkaise soupçonne 14 hauts fonctionnaires du football d'avoir accepté des pots-de-vin pour plus de 100 millions de dollars. Treize d'entre eux ont été arrêtés: quatre sont déjà aux Etats-Unis, dont l'ex-vice-président de la FIFA Jeffrey Webb, qui avait accepté d'être extradé depuis la Suisse vers les Etats-Unis où il a plaidé non coupable.

En poste depuis 1998, Joseph Blatter avait annoncé en juin dernier sa démission de la présidence de la FIFA en plein scandale de corruption qui a entaché sa réélection pour un cinquième mandat.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus