Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
DMN : Fortes pluies parfois orageuses de dimanche après-midi à lundi à... | via @lemagMaroc https://t.co/fMulX9kRJr https://t.co/WIPUGiCK7G



MAP - publié le Samedi 6 Avril à 09:46

La Colombie soutient l'approche 'réaliste' du Maroc à l'égard de la question du Sahara




Bogota - Le ministre délégué aux affaires étrangères et à la Coopération, Youssef Amrani a salué, vendredi à Bogota, la position de la Colombie à l'égard de la question du Sahara, soulignant que ce pays a déjà exprimé son soutien "non seulement à la proposition d'autonomie mais également à l'approche réaliste et pragmatique du Royaume" dans cette affaire.



Maria Angela Holguin
Maria Angela Holguin
Amrani qui venait d'être reçu par la ministre colombienne des relations extérieures, Maria Angela Holguin, a, dans une déclaration à la MAP, rappelé que le Maroc et la Colombie avaient siégé ensemble, l'année dernière, au Conseil de sécurité, notant que les deux pays "partagent les mêmes principes cardinaux de politique étrangère à savoir, le compromis et la négociation".

Il a indiqué à cet égard, que la Colombie, dans son conflit armé avec la guérilla des Forces armées révolutionnaires (Farc) "adopte une approche volontariste basée sur l'esprit de compromis, la négociation, une solution politique et le respect de l'autre". Et "c'est ce que le Maroc a toujours prôné dans ses relations avec l'ensemble des pays de son voisinage et dans sa gestion de la question du Sahara qui demeure une question fondamentale pour nous", a affirmé le responsable marocain qui était accompagné de l'ambassadeur du Maroc à Bogota, M. Noureddine Khalifa.

A noter que la Colombie avait salué, en février dernier, "l'esprit de coopération" dont avaient fait preuve les autorités marocaines lors de l'avant-dernière visite effectuée par Christopher Ross, envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU pour le Sahara (entre le 27 octobre et le 15 novembre 2012), et réaffirmé la nécessité de résoudre le problème du Sahara "sur la base d'une vision réaliste et du compromis réel".

La Colombie a mis en relief la nécessité de promouvoir un environnement propice dans lequel les parties, sur la base d'une vision réaliste et de l'esprit de compromis et de coopération réel, puissent réaliser des pas définitifs avec pour objectif de parvenir à des accords sur les questions de fonds", lisait-on dans le rapport, sous forme de livre, intitulé "la Colombie au sein du Conseil de sécurité des Nations-Unies 2011-2012", présenté à Bogota.

La visite en Colombie de Amrani s'inscrit dans le cadre d'une tournée régionale qui l'a déjà mené en Argentine et qui se poursuivra au Guatemala.

               Partager Partager


Commentaires