Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


Lemag - AMI - publié le Mercredi 8 Janvier à 10:44

La Chine souligne ses ambitions polaires par l'intervention de son brise-glace



Pékin - Les secours assurés par un brise-glace chinois à un navire russe piégé par la banquise dans l'Antarctique illustre les ambitions polaires de Pékin, désireux de renforcer ses positions aux deux extrémités du globe.



PH Polar News
PH Polar News
Le Xue Long ("Dragon des neiges"), qui a réalisé l'évacuation des 52 passagers de l'Akademik Chokalskiï, était dans la région pour une mission de 155 jours visant à construire la quatrième base de recherches chinoise sur le continent blanc.

Pour Donald Rothwell, professeur de droit international à l'Australian National University, l'intervention du Xue Long suggère que la Chine "est en train de consolider sa présence et de gagner en crédibilité dans l'Antarctique".

Mais comme dans sa conquête de l'espace, Pékin mène dans les pôles une stratégie de long terme, conscient que d'éventuels avantages territoriaux ou une exploitation des ressources naturelles n'interviendront pas avant des décennies voire un demi-siècle.

"Pour le moment, les seules ressources qu'on peut véritablement explorer sont les ressources halieutiques de l'Océan austral", a indiqué M. Rothwell à l'AFP. Alors que toute activité minière a été bannie jusqu'à au moins 2048 par le traité sur l'Antarctique, "certains notent que les progrès de la Chine la placent en très bonne position si la situation venait à évoluer".

Le traité sur l'Antarctique, signé en 1959 et auquel la Chine a adhéré en 1983, fait du continent un territoire réservé aux activités scientifiques et pacifiques.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara