Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



Reuters - publié le Jeudi 27 Avril à 11:50

La Chine appuie une solution consensuelle au Sahara




RABAT - Le président chinois Hu Jintao a déclaré mardi au Maroc que son pays préconisait, pour le problème du Sahara occidental, une solution qui s'opère "de manière consensuelle et par voie pacifique et de dialogue", rapporte l'agence officielle marocaine MAP.



Hu, dont le pays préside à la fin du mois une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu sur le Sahara occidental, s'est entretenu mardi avec le président du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (Corcas), Khali Henna Ould Errachid.

Le roi Mohamed VI a nommé les 142 membres du Corcas en mars à l'appui des efforts de Rabat pour rallier un large soutien de la population sahraouie à son plan d'autonomie du territoire - qui se veut une solution de rechange au processus de paix de l'Onu, bloqué depuis quinze ans en raison des désaccords entre le Maroc et le Front Polisario sur un projet de référendum.

La presse marocaine, qui a publié la semaine dernière des extraits du rapport du secrétaire général de l'Onu Kofi Annan au Conseil de l'Onu, a fait valoir que le contenu de ce document donnait raison à Rabat, qui juge le plan de l'Onu caduc et estime que la seule solution viable serait une autonomie dans le cadre de la souveraineté marocaine.

Le Front Polisario, qui a mené pendant seize ans des opérations de guérilla contre l'armée marocaine jusqu'au cessez-le-feu de 1991 pour créer un Etat indépendant sur le territoire, a rejeté d'avance le plan d'autonomie.

Hu Jintao a entamé lundi au Maroc une tournée africaine qui le conduira aussi au Nigeria et au Kenya, signe de l'importance que revêt pour Pékin ce continent riche en sources d'énergie et en minerais dont l'économie chinoise en plein boom est friande.

Apres ses entretiens à Rabat lundi avec Mohammed VI et de hauts dirigeants marocains, le président chinois s'est rendu a Casablanca mardi pour visiter la mosquée Hassan II et être l'invité d'honneur d'un dîner offert par le Premier ministre Driss Jettou.

               Partager Partager