Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Mercredi 17 Février à 16:11

La Banque centrale d'Iran et plusieurs autres banques raccordées au système international SWIFT



Téhéran - La Banque centrale d'Iran et plusieurs autres banques du pays ont été raccordées au système international SWIFT un mois après la fin des sanctions internationales et l'entrée en vigueur de l'accord nucléaire, indique mercredi un communiqué de la Banque centrale iranienne.



"Toutes les banques iraniennes non soumises aux sanctions, notamment la Banque centrale, ont accompli les mesures administratives et techniques et sont raccordées au système SWIFT depuis le 13 février", affirme le communiqué de la Banque centrale publié sur son site.

Hamid Baïdinejad, responsable des experts lors des négociations nucléaires, a précisé qu'outre la Banque centrale, "quinze banques iraniennes sont maintenant connectées au système SWIFT" qui permet les transactions internationales entre banques.

Plusieurs banques iraniennes accusées d'être liées aux Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien, restent sous sanctions américaines.

L'accord nucléaire entre l'Iran et les grandes puissances est entré en vigueur à la mi-janvier six mois après sa conclusion, et les sanctions économiques et financières qui pesaient contre Téhéran ont été en grande partie levées par les Etats-Unis et les pays de l'Union européenne (UE).

En 2012, après le renforcement des sanctions contre l'Iran par les Etats-Unis et l'UE à cause de son programme nucléaire, le système SWIFT avait interrompu toute coopération avec les banques iraniennes.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara