Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Bulletin de l'actualité économique de l'Europe Orientale: Turquie:... | via @lemagMaroc https://t.co/x0V5MJ29KH https://t.co/z3QmnHayLI



FAMAS - publié le Dimanche 14 Octobre à 02:29

L'opium des peuples !




Karl Marx se trompait, c'est le foot le véritable opium des peuples dans notre ère. En effet, les performances de l'équipe marocaine de Foot-ball est devenue l'un des facteurs majeures qui influent sur le morale du marocain lambda et qui peuvent selon leur tendance accentuer ou diminuer le mécontentement voire même le sentiment d'appartenance pour bon nombre de nos compatriotes.



L'opium des peuples !
Comme la nature a horreur du vide, beaucoup de marocains qui boycottent la lecture sous toutes ses formes, se cultivent ou plus tôt se bourrent l'esprit par ce que l'on appelle communément de la "culture sportive" et qui consiste à connaitre par cœur les noms des joueurs de chaque équipe européenne, suivre chaque Match du Barça ou du Real et en guise de réflexion faire des spéculations sur les résultats des futurs Matchs, au point qu’on a tendance à entendre dans les discussions de rue "chez nous au Barça" et "chez vous au Real" comme si on était actionnaire chez l'une ou l'autre équipe ou comme si même leurs avis comptaient pour qui que ce soit.

La société marocaine bien qu’elle soit ouverte sur les nouvelles technologies de communication notamment l’internet, la parabole etc elle est loin d’en faire un bon usage, une nation qui boycotte le livre, la recherche scientifique et le savoir ne peut prétendre à aucun progrès que ce soit et ne peut que continuer de produire une élite politique corrompue et incompétente pour la gestion du fait publique.

Les sociologues et anthropologues marocains sont appelés comme d’ailleurs toute la rarissime classe intellectuelle qui se respecte dans ce beau pays, à déclencher une réflexion collective, d’abord nous sommes appelés à mener des études pour nous comprendre nous-mêmes avant d’espérer mener une « thérapie collective » pour corriger les perversions de cette société qui colle tous ses maux et problèmes à une élite politique quasi-dépassée et qui a encore du mal à cerner et comprendre les mutations que connait la société marocaine sous l’effet d’une mondialisation sans pitié.

Napoléon Bonaparte disait « il n’y a que deux puissances au monde : le sabre et l’esprit. A la longue, le sabre est toujours vaincu par l’esprit », c’est par la science que le progrès économique, industriel et militaire est réalisé et que le rayonnement des nations et leur respect est imposé, combien de siècles nous faudra-il pour le saisir…

Un intellectuel marocain amertumé

FAMAS
auteur du blog : http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/


Tagué : FAMAS

               Partager Partager