Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj


MAP - publié le Mardi 9 Février à 15:13

L'instauration d'une culture d'usage sécurisé d'Internet, une nécessité pour faire face aux dangers de la cybercriminalité



Rabat – L’instauration d’une culture d’usage sécurisé d’Internet constitue une nécessité pour faire face aux dangers de la cybercriminalité, a souligné, mardi à Rabat, le président du Centre Marocain de Recherches Polytechniques et d’Innovation (CMRPI), Youssef Bentaleb.



Youssef Bentaleb
Youssef Bentaleb
La criminalité numérique exploite aujourd'hui les failles, les vulnérabilités des systèmes, l'ignorance et parfois la négligence des risques majeurs liés à la technologie, en particulier Internet, ce qui expose les systèmes et les données sensibles et personnelles aux dangers de la cybercriminalité, d'où la nécessité de sensibiliser la société marocaine aux bonnes pratiques sur Internet, a relevé M.Bentaleb à l'occasion du lancement de la 3ème Campagne nationale de lutte contre la cybercriminalité (CNLCC).

Cette édition, initiée par le CMRPI sous l'égide du ministère de l'Industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'Economie numérique avec comme slogan "Secteur public et privé, tous ensemble pour la confiance numérique et contre la criminalité", ambitionne de protéger et accompagner les citoyens sur le web, plus précisément les enfants, qui sont les plus vulnérables face aux dangers du cyberespace, a indiqué le président du CMRPI, notant que la Campagne nationale accorde cette année un intérêt particulier à la sensibilisation des entreprises du secteur privé, notamment les PME, à travers un plan d'activités qui se poursuivra jusqu'au 30 septembre 2016.

Dans ce cadre, des ateliers de perfectionnement et de préparation à la certification en cybersécurité seront organisés au profit des responsables de la sécurité et de l'organisation des systèmes d'information au sein des établissements publics et privés, dans le but de faire face aux nouvelles menaces des attaques cybercriminelles, conformément aux standards internationaux en matière de cybersécurité,
a-t-il fait savoir.

Il sera également procédé à l'organisation du premier symposium national de cybersécurité, qui réunira les directeurs et responsables de la sécurité des systèmes d'information à l'échelle nationale, pour mettre le point sur les réalisations, les défis et les solutions relatives aux diverses problématiques liées à la mise en place des stratégies de cybersécurité, et du premier Forum euro-africain de cyberconfiance et cybercriminalité qui aura comme objectif de faciliter l'ouverture sur les différentes expériences internationales en matière de lutte contre la cybercriminalité, a ajouté M. Bentaleb.

Cette 3ème édition de la CNLCC prévoit aussi la mise en place de guides de bonnes pratiques sur Internet et de navigation sécurisée pour les élèves et les étudiants et de guides d'accompagnement à la cybersécurité, pour les entreprises, en particulier les PME, en partenariat avec les parties prenantes.

               Partager Partager

Dépêches | Lemag | Presse | Tribune | Sahara | Focus