Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 27 Octobre à 15:33

L'influence du Maroc sur l'œuvre d'Eugène Delacroix, thème d'une exposition au musée de l'artiste à Paris



Paris - L'influence du Maroc sur la vie et l'œuvre du grand artiste orientaliste Eugène Delacroix (1798-1863) est le thème d'une exposition qui se tiendra du 5 novembre prochain au 2 février 2015 au Musée national Eugène-Delacroix à Paris.



Musée national Eugène-Delacroix à Paris
Musée national Eugène-Delacroix à Paris
 Cette exposition, intitulée "Objets dans la peinture, souvenir du Maroc", propose de poser un nouveau regard sur l'œuvre orientaliste de Delacroix en mettant la lumière sur les objets rapportés par l'artiste de son voyage au Maroc en 1832 et qu'il avait choisi de représenter à travers peintures, dessins et gravures. Selon un communiqué du Musée national Eugène-Delacroix, cet événement culturel, qui s'inscrit en contrepoint de l'exposition "Le Maroc médiéval. Un empire de l'Afrique à l'Espagne" au musée du Louvre, permet d'étudier la part réaliste et fantasmagorique de l'œuvre orientaliste de Delacroix.

"Si le voyage au Maroc fut, pour ce jeune homme ébloui, l'occasion de concevoir des centaines de croquis et d'aquarelles sur le vif, il revint tout au long de sa carrière à ces sujets orientaux où, au souvenir du Maroc, se mêlait une vision imaginaire et sensible nourrie par la littérature et la musique de son temps", explique le communiqué.

"Le voyage d'Eugène Delacroix au Maroc apparaît comme un des événements majeurs de la vie du peintre, seul grand voyage dans l'existence de cet artiste casanier, préférant les vertiges de l'imagination à l'ivresse de la découverte", note le communiqué, soulignant que "le périple marocain de Delacroix ne cesse de fasciner".

Dès avant son départ au Maroc, Delacroix avait, comme beaucoup de jeunes artistes de son époque, réalisé des œuvres à l'inspiration orientale, pour lesquelles il avait acquis, sur le marché parisien, accessoires, objets et vêtements qui créèrent un premier ensemble, auquel vinrent s'ajouter les objets achetés au Maroc.

Cette exposition offrira de retrouver, au sein de l'atelier du grand artiste, les objets qu'il y avait rassemblés et d'interroger son rapport à ces objets, souvenirs du Maroc mais aussi signe de son attachement à un imaginaire oriental, ajoute les organisateurs de cet événement. Les objets exposés font partie de la collection permanente du musée.

Légués par Delacroix au peintre Charles Cournault, ils ont ensuite été donnés au musée Delacroix en 1952 par les héritiers de Cournault. L'exposition bénéficie également de prêts prestigieux du musée du Louvre, du musée des beaux-arts de Nantes, du musée d'Orsay, du musée des beaux-arts de Bordeaux, du musée Fabre de Montpellier et de la Bibliothèque nationale de France.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara