Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



MAP - publié le Lundi 8 Mai à 10:31

L'indépendance du Sahara 'n'est absolument pas réaliste'




Mulhouse- L'indépendance du Sahara, dont les notables "ont de tout temps prêté allégeance au souverain chérifien, n'est absolument pas réaliste", souligne, dimanche, le quotidien français L'Alsace.



"L'indépendance du Sahara occidental, dont les notables ont de tout temps prêté allégeance au souverain chérifien, n'est absolument pas réaliste. Ou il faudrait admettre à l'avance que le nouvel Etat serait sous la dépendance de l'Algérie qui a armé et soutenu le polisario dont peu de dirigeants sont de vrais sahraouis", écrit le journal, dans un article intitulé "Nouvelle donne au Sahara marocain".

Evoquant le dernier rapport du secrétaire général des Nations Unies,Kofi Annan sur le Sahara, L'Alsace note que ce dernier "rompait avec la position traditionnelle des Nations Unies et donnait dans la (realpolitik)". Le journal relève que dans son apport,Annan "rejetait toute solution imposée, et donc le référendum. L'objectif est d'arriver à une solution politique consensuelle". Le quotidien rappelle que quand l'Espagne s'est retirée du Sahara, "le territoire était misérable, et c'est la mère patrie qui a beaucoup investi (...) pour développer la région".

Revenant sur les chiffres sans cesse exagérés donnés par le polisario depuis les "premières années de la guerre" concernant le nombre de séquestrés dans les camps de Tindouf, chiffres qui ont été progressivement revus à la baisse, le journal souligne que cela "veut dire que durant toutes ces années, des subventions ont été empochées et ont servi à d'autres fins que le secours aux personnes".

L'Alsace indique également que des "mercenaires africains ont également été hébergés dans les camps" et qu'"une partie des combattants du polisario aurait rejoint les rangs de la mouvance Al Qaida". La publication rappelle qu'en 1969, feu Hassan II et l'ancien
président algérien Boumediene "avaient conclu un accord par lequel l'Algérie reconnaissait les droits marocains sur le Sahara".

               Partager Partager