Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



Kamal Znidar - publié le Lundi 6 Janvier à 18:13

L'impact des divergences politiques sur la vie associative




La vie politique est une chose, la vie associative est une autre chose. Dans la vie associative, on s'en fout royalement de nos divergences et nos querelles politiques. On oublie ce qui nous divise et on s'unit avec le reste des membres de la société.



Que l'œuvre associative soit organisée par une association ab initio créée par le Parti de l'Istiqlal ou celui de la Justice et du Développement ou autre organisation politique, ceci ne change rien pour nous. Tant que l'action est juste, on y adhère et on contribue à sa réussite.

Dans la vie associative, il faut mettre une barrière entre l'action sociale et les calculs politiques. Ces calculs, il faut les laisser à coté. Ils ne doivent pas nous diviser et nous empêcher de mener des actions sociales en commun avec le reste des membres de la société.

Servir la société est l'objectif suprême de la politique. Ces divisions et ces guerres politiques qui déchirent les citoyens et affaiblissent la société, ça fait certes partie de la politique. Mais ça fait partie de la sale politique, des effets-pervers de la vie politique.

Diviser la société est un objectif ignoble que cherchent à atteindre la partie sale de nos politiciens. Ces ennemis internes de la société cherchent à nous affaiblir et nous asservir… et c'est pour cela qu'ils jouent sur la corde de la discorde, la division et la haine des autres.

Les bons politiciens ne disent jamais "non" aux bonnes œuvres associatives. Ils exhortent la jeunesse et le reste des membres de la société d'adhérer à toute action sociale qui va construire la société ou la rendre de plus en plus forte.

Les sales politiciens -par contre- cherchent à bloquer toute bonne initiative ayant pour objectif la construction de notre monde lancée par les autres, ces politiciens qui n'adhèrent pas à leur parti politique. Ils cherchent à s'accaparer le bien et diabolisent pour cela toute bonne action menée par les autres.

Souhaiter la réussite aux autres ou contribuer à leur réussite, ça ne fait pas partie des valeurs de ces sales politiciens. Comme ils veulent s'accaparer le bien, ils cherchent à s'accaparer la réussite et font tout pour contribuer à l'échec des autres.

Même quand il s'agit d'un voyage organisé, ces politiciens qui détruisent notre monde avec leur sale politique font tout pour contribuer à son échec. Tant que ce voyage est organisé par les autres, ils vont diaboliser ses organisateurs et faire le nécessaire pour empêcher leur réussite.

Ceci, on l'a vu dernièrement à Témara. Organiser un voyage à la ville d'Ifrane était tout sauf une mission facile pour Jamal Aalla, Badr Aït Mbarek et le reste des administrateurs de Sawt Skhirate-Témara… Tout ça à cause de ces batailles politiques qui déchirent les T'maris.

Ces voyages sont une occasion pour divertir la société et promouvoir le tourisme national et autres domaines de notre économie. Au lieu d'appeler à leur boycott et tout faire pour contribuer à leur échec, il faut les encourager et faire le nécessaire pour que leur organisation soit réussie.

Peu importe que ces voyages soient organisées par des associations ayant lien avec le Parti de l'Istiqlal ou celui de la Justice et du Développement ou autre organisation politique. Le plus important, c'est apporter de la joie à notre société et promouvoir notre tourisme et autres secteurs de notre économie nationale.

Malheureusement, des partis politiques voient les choses différemment. Ils s'en foutent royalement des intérêts communs de la nation et ne s'intéressent qu'aux propres intérêts de leurs sectes politiques.

Ces partis politiques sont terrorisés par l'idée de voir les marocains qu'ils soient politisés ou non unis autour des mêmes activités… raison pour laquelle, ils font tout pour que les marocains ne soient jamais unis.

Si unir le peuple est un autre intérêt suprême de la politique, l'intérêt suprême de ces sales politiciens est diviser les marocains pour réussir leur asservissement… Soyons prudents avec eux et restons unis quoi qu'il arrive.

Les divergences, qu'elles soient politiques ou culturelle, nous doivent pas nous diviser… Les peuples qui se divisent, les loups les mangent.


Tagué : Kamal Znidar

               Partager Partager