Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



MAP - publié le Mercredi 29 Avril à 11:36

L'évolution rapide et complexe de la géopolitique internationale impose le renouvellement de l'action diplomatique






Rabat - L'évolution rapide et complexe de la géopolitique internationale et les défis aux multiples facettes de la mondialisation imposent un vrai renouvellement des mécanismes de l'action diplomatique marocaine, a affirmé la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mme Mbarka Bouaida, soulignant que le ministère veille à la réalisation de cet objectif conformément à la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI de la diplomatie du Royaume.
 
Intervenant à l'ouverture d'une rencontre organisée par le club diplomatique marocain sur le thème "La diplomatie marocaine : quelle nouvelle géostratégie ?", Mme Bouaida a indiqué qu'il s'agit de la mise en place d'une diplomatie forte, interactive et multidimensionnelle pour accompagner les grandes mutations sur la scène internationale notamment en matière de défense, de sécurité, d'économie, des finances et du changement climatique.

Le Maroc s'est engagé dans un processus de renouvellement de sa politique étrangère en fonction de ses priorités pour faire face aux défis conformément aux directives et de la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI et aux dispositions de la nouvelle constitution, a souligné la ministre, appelant à redoubler d'efforts pour atteindre les objectifs de la politique étrangère et défendre les intérêts suprêmes du Royaume.

Parmi ces priorités, Mme Bouaida a cité la mobilisation pour la défense de l'intégrité territoriale et les intérêts de la communauté marocaine résidant à l'étranger outre le renforcement de l'influence du Royaume sur la scène internationale et ses partenariats économiques avec l'étranger et la promotion de la diplomatie culturelle.

Il s'agit aussi de consolider l'attachement à l'Union Maghreb Arabe (UMA) et le renforcement de la présence du Maroc en Afrique et les relations distinguées avec les pays du Golfe, tout en soutenant les causes arabes, notamment palaisienne, a-t-elle insisté, mettant l'accent également sur le renforcement du partenariat avec l'UE et les USA avec plus d'ouverture sur les pays d'Asie et de l'Amérique Latine.

Le Royaume a tous les atouts pour réaliser les objectifs de sa politique étrangère, dont sa position géostratégique, sa stabilité politique dans une région en ébullitions, une économie diversifiée outre son statut avancé auprès de l'UE, a expliqué Mme Bouaida.

La ministre déléguée est revenue par ailleurs sur l'adoption à l'unanimité par le Conseil de Sécurité de l'ONU de la résolution 2218 sur le Sahara, dans laquelle il a réitéré son appui à une solution politique mutuellement acceptable et réaffirmé la prééminence de l'initiative marocaine d'autonomie, ainsi que son appel à l'Algérie pour le recensement des populations dans les camps de Tindouf.

Cette résolution renforce l'approche du Maroc de sa cause nationale et constitue une nouvelle reconnaissance par la communauté internationale des efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l'avant vers un règlement, a-t-elle souligné.

Cette rencontre, organisée en collaboration avec le ministère des affaires étrangères à l'occasion du 59-anniversaire de la diplomatie marocaine, a été marquée par plusieurs interventions dont celle de l'ambassadeur du Maroc à Rome, Hassan Abou Ayoub, sur "les progrès de la géopolitique mondiale et les défis de la diplomatie marocaine", "La politique africaine, réalité et défis", du chercheur Khalid Chagraoui et "Le Maroc dans le monde, les grandes orientations", du directeur de l'Institut royal des études stratégiques, Taoufiq Mouline.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».