Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Appel à renforcer le rôle des jeunes dans le suivi de l’Agenda 2030 à... | via @lemagMaroc https://t.co/CmCOvzqFM2 https://t.co/80Vlht9g1c



Mohammed Morchid - publié le Mercredi 4 Février à 21:14

L’école marocaine : du rouge aux lèvres sur la morve






L’école marocaine : du rouge aux lèvres sur la morve
Quand on travaille dans une école « satellite » sur le faîte d’un djebel et qu’aucun moyen de transport ne peut y accéder sauf un 4x4 à crottin, et à moins d’avoir recours à l’escalade pure et simple puisque le chemin qui mène à l’école est impraticable voire inexistant même !

Quand on travaille dans une école sans enceinte, exposée aux incursions mal intentionnées et aux attaques de tout genre, animale et humaine de jour comme de nuit !

Quand on travaille dans une école sans eau potable, sans électricité, sans assainissement et sans voirie !

Quand on travaille dans une école implantée n’importe où à des lieues des agglomérations !

Quand on travaille dans une école sans moyens didactiques d’apprentissage, sans bibliothèque, ni salle multimédia, ni terrains de sport !

Quand on travaille dans une région qui, en temps des intempéries, s’isole du monde extérieur !

Quand on travaille dans une classe bouillonnante et tumultueuse où s’entassent plus de cinquante élèves les uns sur les autres, comme une boîte de sardines !

Quand on travaille dans une classe à niveaux multiples !

Quand on travaille avec des pédagogies parachutées je ne sais de quel monde qui n’a rien à voir le nôtre !

Quand les élèves apprennent dans des livres " commerciaux " dont les contenus qui, non seulement ne sont pas actualisés, mais abolissent progressivement leur identité marocaine et arabo-musulmane !

Quand la situation financière et sociale de la plupart des enseignants est dégradante et miséreuse !

Quand encore dans ce domaine noble sévissent toujours la corruption, le clientélisme et le népotisme !

Quand encore parmi nous, se dissimulent des milliers de « fantômes » qui profitent de la protection des responsables pour pouvoir continuer à jouer au chat et à la souris, au su et vu de tout le monde ! Alors que les honorables tirent les marrons du feu, suent eau et sang quotidiennement pour illuminer les sentiers de la connaissance !

De ces constats honteux et désinvoltes, il est inutile de préciser qu’avec tous ces obstacles et entraves qui sont toujours en présence permanente dans les parages et qui empoisonnent le climat éducatif, aucune réforme quelle qu’elle soit idéale et pertinente ne pourra jamais venir à bout de la gangrène qui ronge notre éducation ni mettre notre enseignement sur les bons rails en vue de le moderniser et le faire évoluer !

Que ces responsables qui ont la queue basse cessent de nous mener en bateau en nous matraquant la tête par leurs mensonges grossiers.



               Partager Partager