Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



Samia Lamine - publié le Lundi 3 Janvier à 10:47

L'attentat de l'église des saints et la vipère aux explosifs




La nouvelle année commence décidément mal puisqu'elle a été inaugurée par la mauvaise nouvelle de l'attentat contre l'église des Saints en Alexandrie en Egypte. En effet, aux premières minutes du premier janvier, une bombe a explosé devant ce lieu saint au moment où les fidèles sortaient après la messe du nouvel an.



L'attentat de l'église des saints  et la vipère aux explosifs
Le bilan témoigne de la barbarie des terroristes responsables de l'explosion de la voiture piégée: près de cents victimes entre blessés et martyrs.

Cet attentat n'est pas le premier indices de ce nouveau signe d'intolérance inconnu dans la société égyptienne où les coptes constituent entre 6 et 10% de la population (environ 4 millions).Si les égyptiens n'acceptaient les coptes pourquoi n'avons nous vu ces réactions hostiles voire sauvages que pendant cette dernière décennie? S'ils n'étaient pas bien insérés dans leur société nous ne les distinguons pas parmi leur compatriotes musulmans? Et en Irak, pourquoi avant la colonisation, les chrétiens vivaient paisiblement? Il y a dans le monde arabe près de onze millions: en Syrie, Liban, Egypte, Irak, en Iran, Turquie ... Ils auraient pu quitter le pays s'ils ne vivaient pas bien. d'autant plus que beaucoup parmi eux sont des personnalités publiques très connus et ont contribué respectivement à l'essor de leur pays respectif dont je ne cite que la célèbre Feyrouz, la chanteuse libanaise connue par ces chansons patriotiques, le grand poète Mikhael Nouayma, Gabraan, le célèbre premier ministre irakien du temps de Saddam, l'ex président libanais Emile Lahoud, l'actrice Héla Sedki en Egypte, le célèbre Nejib Essawiris dans le domaine des affaires, Gerges Habach fondateur de Front pour la libération de La Palestine, Michel Aflak fondateur du parti Bath etc.... Aussi en Palestine musulmans et chrétiens résistent côte à côte contre l'occupant sioniste. Et si en revanche, il y a beaucoup de jeunes qui émigrent vers les pays occidentaux, c'est bien comme beaucoup d'orientaux qui quittent pour des raisons sociales ou politiques et non pas à cause de leur appartenance relgieuse sauf que ceux de Palestine et d'Irak qui sont entrain de fuir la colonisation tout comme les 4millions de réfugiés irakien depuis 2003.

Toutefois, honnêtement, il faut reconnaitre que chez certains fanatiques, on voit naitre une certaine réticence vis à vis des chrétiens en général surtout après l'invasion de l'Irak que Bush a déclaré ouvertement dans son fameux lapsus comme une croisade.

Ceci dit, il n'est pas étonnant que cet évènement très grave soit reçu par la plus grande indignation à l'échelle mondiale comme dans tous les pays du monde musulman qui ont dénoncé le crime et l'ont qualifié de terroriste. Il en est de même pour les organisations musulmanes et les partis politiques islamistes: l'université d'Al Azhar, l'organisation du congrés musulmans, l'association des savants musulmans, le parti Hamas,
le Hezbollah etc.... Cette dénonciation n'est point occasionnelle parce que pour les musulmans le respect des chrétiens et des juifs fait partie de la foi.

Et à mon humble avis, aucun musulman aussi incroyant qu'il soit ne peut commettre ce crime avec sang froid. Même les attaques du 11/11/, n'avaient pas de mobile religieux , c'était selon moi, quelqu'en soit l'auteur un geste politique de terroriste.

Quel terroriste peut, donc,etre en rapport avec cet acte? Il est évident que sept mois auparavant, Al Qaida en Irak a menacé les églises irakiennes et égyptiennes. En voilà une piste! Mais, moi, je me pose trop de questions sur cette cellule d'Al Qaida en Irak qui jamais n'aurait pu trouver un trou par où pénétrer du temps de Saddam c'est à dire avant la colonisation.

Le président Moubarek a, le lendemain de l'attentat, exprimé son dénigrement de ce crime, l'a qualifié d'acte terroriste et a promis de "de couper la tête de la vipère." Je le soutiens quant à sa promesse et le conjure de charger son gouvernement de mener un enquête sérieuse afin de trouver la grande vipère et ses queues. Et je suis pas bien placée pour leur rappeler de se poser la question à qui profite le crime et de baser l'enquête sur des indices matériels et surtout de ne pas la commencer par la recherche d'une "piste émissaire" pour ne point dérailler de l'objectivité.

Ce qui est arrivé est grave et la stabilité en Egypte est en jeu surtout étant donné les secours offerts par "les gens bien intentionnés" et je fais allusion à la réaction des usuniens à l'évènement. Avec tout son poids géographique et démographique, l'Egypte entrainer une nouvelle plaie qui viendrait s'ajouter à nos présentes blessures encore saignantes.

L'Egypte et tout le moyen orient subiraient du climat d'insécurité des chrétiens dans leur terre mère, de l'incitation aux querelles religieuses entre compatriotes, de l'altération de l'image des musulmans dans le monde et le plus grave, de l'incitation à la division des pays selon des critères religieux et ethnique qui est l'un des objectifs du " Grand moyen orient" que la direction d'Obama n'a pas abandonné après Bush?

Finalement, j'aimerais exprimer mes condoléances à l'Egypte et particulièrement aux familles des martyrs du terrorisme qui les a ciblés à maintes reprises. Mon espoir est que l'Egypte sauvegarde et préserve son unité comme a réussi le Liban en faisant échouer tous les plans d'incitation à la guerre civile. Oui, je crains celà pour l'Egypte! A nous tous dans ce monde et particulièrement aux égyptiens de contribuer à éviter un tel drame et à préserver " MASR OM Iddonya".

Au delà des divergences, restons unis contre la grande vipère qui a commis ce crime et probablement tant d'autres.


               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».