Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Lemag - publié le Jeudi 20 Février à 12:52

L'association Mimouna lance la 4ème caravane du patrimoine judéo-marocain



Fès - La 4ème caravane du patrimoine judéo-marocain, organisée par l'association Mimouna et l'université Al Akhawayn d'Ifrane, aura lieu du 24 au 26 février.



Initiée avec le soutien du musée du judaïsme marocain de Casablanca et la communauté juive de Fès, cette caravane sillonnera trois villes du Maroc, à savoir Ifrane, Fès et Casablanca, pour célébrer le patrimoine judéo-marocain et l'identité plurielle du peuple marocain.

"Plus qu'une commémoration du patrimoine judéo-marocain, cet événement d'envergure ambitionne de combler le gap générationnel, réduire les divisions religieuses, favoriser la compréhension mutuelle et le respect des différentes composantes culturelles au sein de la société marocaine", selon les organisateurs.

Un programme d'activités riche et varié a été concocté pour que l'évènement soit à la hauteur des attentes, dont des expositions sur les différents aspects de la vie juive marocaine, des panels de conférenciers de renom et des visites de sites historiques judéo-fassis.

La caravane prévoit aussi la première projection au Maroc du film documentaire "Juifs marocains: Destins contrariés?", avec la présence de son réalisateur Younes Laghrari, un atelier de cuisine autour de la gastronomie judéo-marocaine à Fès et des performances musicales de compositions traditionnelles judéo-marocaines (Haim Botbol le 24 février à Ifrane, Vanessa Paloma le 25 février à Fès et Kinor David le 26 février à Casablanca).

Cette programmation "engagée" a pour objectif "la sensibilisation des jeunes marocains à leur l'histoire et à leur l'héritage culturel judéo-marocain, qui a toujours constitué un pan majeur de l'identité marocaine", précisent les organisateurs.

Fondée en 2007 au sein de l'université Al Akhawayn, l'association Mimouna est aujourd'hui présente dans plusieurs villes du Maroc, avec pour mission "la préservation et la promotion de l'héritage unique et ancestral qu'est le judaïsme marocain".

L'association tire son nom de la "Mimouna", une fête spécifiquement judéo-marocaine qui célèbre la fin des pâques juives et dont la symbolique réside dans l'amitié, la compréhension et le respect de l'autre.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara