Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Lundi 14 Décembre à 10:43

L'arrêt du tribunal européen sur l'accord agricole entre le Maroc et l'UE, "une décision incohérente et incompréhensible"



Rabat - La ministre déléguée aux Affaires Etrangères et à la Coopération, Mme Mbarka Bouaida, a qualifié de "décision incohérente et incompréhensible" l'arrêt du tribunal européen sur l'accord agricole entre le Maroc et l'Union Européenne.



"Nous assistons à une décision incohérente et incompréhensible, qui a surpris plus d'un", a souligné Mme Bouaida, dans une interview publiée lundi sur les colonnes de l'Economiste, ajoutant que ce verdit "est inacceptable et va à l'encontre de l'esprit de partenariat historique entre le Maroc et l'UE qui est fondé sur le respect de la souveraineté et les valeurs universelles de la démocratie".

Elle a toutefois tenu à souligner que cette décision ne remet nullement en question l'application de l'accord, ajoutant dans ce sens que les opérateurs économiques marocains continueront à exporter leurs produits dans les mêmes conditions.

Mme Bouaida a assuré que le verdict prononcé par le tribunal européen sur l'accord agricole Maroc-UE est "politique pour la simple raison, argue-t-elle, que les arguments aberrants et infondés avancés par la Cour interfèrent directement et indûment dans le processus de règlement du différend engagé dans le cadre exclusif des Nations Unies et se substituent au Conseil européen dans l'orientation de la politique étrangères de l'Union".

La ministre a soutenu dans ce sens que le Maroc reste confiant dans la solidité juridique des accords bilatéraux et multilatéraux conclus avec les différents partenaires du Royaume et en la capacité des instances compétentes à faire prévaloir les règles de droit sur toute autre considération politique.

"Nous sommes face à une affaire européano-eurpéenne à laquelle seule l'Union doit apporter les réponses appropriées", a-t-elle clarifié, ajoutant que le Maroc s'attend à ce que les mesures appropriées soient prises en vue de trouver une issus définitive à cette procédure.

A cet égard, souligne la ministre, le Maroc a eu les assurances de l'UE que des dispositions sont en cours pour contrecarrer les manoeuvres qui sous-tendent la décision "arbitraire" du tribunal européen.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara