Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Adam Sfali - Lemag - publié le Mardi 7 Janvier à 12:26

L’armée algérienne tue deux membres du Polisario




Lemag : Une unité de l’armée algérienne a tué deux polisariens dans une zone prêt de la frontière mauritanienne appelée ‘Wediane Tetrat’.



PH Archive
PH Archive
Selon le forum de soutien aux autonomistes de Tindouf FORSATIN, les soldats algériens avaient reçu l’ordre de leur commandement, d’attaquer deux camions et deux véhicules tout terrains, qui transportaient des sahraouis en partance des camps de Tindouf.

Les soldats algériens ont ainsi tiré sur ces civils, faisant, parmi eux, au moins deux morts, alors que l’on comte plusieurs disparus parmi les autres victimes.

Selon FORSATIN, trois rescapés dont un grièvement blessé, sont parvenus à rentrer aux camps, pour informer les tribus, du carnage commis par l’armée algérienne.

Le forum, à ce propos, a indiqué que la direction du Polisario s’est accordée avec les autorités algériennes pour empêcher, moyennant des lignes de feu, les sahraouis de quitter les camps, de peur qu’ils ne rentrent au Maroc.

Cette tuerie, rapportée par le FORSATIN, a exacerbé, selon lui, la grogne des tribus de détenus sahraouis des camps, dont les membres subissent multiples restrictions de circulations de la part de l’armée algérienne, laquelle encercle depuis des mois, les camps de Tindouf, sous prétexte de luter contre le terrorisme.

A rappeler que l’expert américain et consultant au pentagone Michael Rubin avait signalé, dans une tribune signée par lui en décembre dernier, que le Polisario et le pouvoir algérien sont mus par des raison pécuniaires lorsqu’ils travaillent à maintenir enfermées dans les camps, les populations sahraouies.

Michael Rubin avait en effet, mis à nu, un énorme trafic d’aides humanitaires dont sont bénéficiaires, les dirigeants du Polisario et leur pairs algériens, qui ont besoin d'une populaztions nombreuse aux camps pour justifier leurs quémandes de l'aide internationale.

               Partager Partager


Commentaires