Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj



Farid Mnebhi - publié le Vendredi 4 Mars à 20:24

L'Union Européenne mobilisée pour rendre justice au Maroc






Contrairement aux affabulations des dirigeants algéro-polisariens et de leurs soutiens européens, enclins aux mallettes de pétro-dollars algériens, la très grande majorité des pays européens, unanimes et librement, ont décidé d'apporter tout leur soutien au Maroc face à une décision contraire au droit prononcée par la Cour de Justice Européenne relatif à l'accord commercial entre le le Maroc et l'Union Européenne.

En effet, dès la décision prononcée, de nombreux pays se sont insurgés pour la dénoncer. Parmi eux, il y a lieu de citer les poids lourds de l'Europe, à savoir, la France, l'Espagne, le Portugal, l'Italie, l'Allemagne, la Belgique et la Pologne.

Un tollé, qui a provoqué la venue au Maroc, ce vendredi 04 mars 2016, de Madame Frederica Mogherini, la Haute Représentante de l'Union Européenne pour les Affaires Extérieures et la Politique de Sécurité, suite à la décision légitime du Maroc de suspendre toutes ses relations avec l'Union Européenne, à l'exception des échanges au sujet du recours relatif à l'accord agricole entre les deux parties.

Il ne fait nul doute, que la très grande majorité des pays européens ont très bien compris le jeu trouble des terro-polisariens et de certains responsables algériens, au moment même où les Services de sécurité marocains sont en parfaite entente avec leurs homologues européens pour combattre le terrorisme, la criminalité transnationale, l'immigration clandestine, le trafic de drogue et d'êtres humains.

C'est pourquoi, la grande majorité des pays européens ont décidé de s'élever contre une décision injuste de la Cour de Justice Européenne envers le Maroc afin d'annuler cet arrêt, qui le sera très certainement, pour que les contacts et la coopération puissent revenir le plus rapidement à la normalité qui était la leur depuis des lustres.

En conclusion, les européens ont très bien compris qu'ils ne peuvent faire l'impasse sur un allié stratégique sûr et franc qu'est le Maroc au moment même où ils font face à des crises multidimensionnelles, particulièrement sécuritaires, agricoles et sociales.

Aussi, il est plus qu'urgent pour l'Union Européenne de respecter les liens séculaires le liant au Maroc ; des liens construits sur l'estime et le respect mutuel, comme l'ont déclaré, ce jour, 04 mars 2016, un très grand nombre de députés européens, de différentes tendances et groupes politiques, ajoutant que le Royaume du Maroc est le moteur économique de l'Afrique, favorisant la stabilité et la prospérité dans une région face à de nombreux dangers et confirmant qu'il constitue l'allié le plus important et fiable en Méditerranée.


               Partager Partager