Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Samedi 13 Décembre à 11:08

L'USFP participe à la réunion du Conseil de l'Internationale socialiste à Genève



Genève - L'Union socialiste des forces populaires (USFP) prend part, vendredi et samedi à Genève, aux travaux du conseil de l'Internationale socialiste (IS), une organisation regroupant les partis sociaux-démocrates, socialistes et travaillistes.



Habib El Malki
Habib El Malki
Les débats du conseil se focalisent sur la thématique de "la paix et la sécurité internationale: résolution des conflits et lutte contre le terrorisme", avec à la clé l'adoption de résolutions sur nombre de questions à l'ordre du jour.

La délégation de l'USFP, conduite par Habib El Malki, président de la commission administrative du parti, comprend Mohamed Benabdelkader, membre de la Commission des relations extérieures, Ouafa Hajji, présidente de l'Internationale socialiste des femmes (ISF) et membre du Bureau politique et Khadija Slassi, secrétaire nationale de l'organisation socialiste des femmes ittihadies.

L'accent a été mis vendredi sur le rejet de toute logique de violence armée dans la résolution des conflits qui prolifèrent dans le monde, notamment en Syrie, en Palestine, en Ukraine et en Libye à travers le monde.

Les représentants des partis participants ont vivement critiqué le recours d'Israël à la répression et à la politique du fait accompli, ce qui a entrainé l'échec de toutes les initiatives visant à promouvoir une paix durable dans la région.

Ils ont aussi estimé nécessaire de favoriser la négociation comme condition essentielle pour résoudre les conflits en Afrique, et en premier lieu dans la grande zone du Sahel devenue un carrefour de toutes sortes de trafic d'armes de drogue et d'êtres humains.

L'USFP avait, maintes fois, mis en garde devant l'Internationale socialiste contre la prolifération des trafics d'armes et de groupes terroristes et séparatistes dans la région sahélo-saharienne, qui a été fortement déstabilisée ces dernières années.

Lors de la précédente réunion du conseil de l'IS tenue en novembre 2013 à Istanbul, la délégation du parti avait plaidé à une solidarité régionale de la classe politique pour lutter contre le terrorisme et l'obscurantisme afin de préserver les valeurs de paix, d'égalité et d'unité.

L'Internationale socialiste existe sous sa forme actuelle depuis 1951, lorsqu'elle fut créée lors du congrès de Francfort. Depuis lors, sa présence est de plus en plus forte sur la scène mondiale et le nombre de partis et organisations membres ont doublé pour atteindre les 170.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara