Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Quand l’ambassadeur algérien à Bruxelles s’autoproclame porte-parole... | via @lemagMaroc https://t.co/F0hTNSg04E https://t.co/kNECBG2gzr


MAP - publié le Mardi 27 Janvier à 16:45

L'UE veut rendre les activités des lobbyistes plus "transparentes"



Bruxelles - Un nouveau registre de transparence de l'UE, destiné à rendre la prise de décision européenne et les activités des lobbyistes plus "transparentes et responsables", a été lancé mardi conjointement par la Commission et le Parlement européens.



La nouvelle version du registre de transparence de l'UE modifie la manière dont sont déclarées les ressources humaines investies dans le lobbying et exige que soient fournis des renseignements supplémentaires sur la participation à des comités, à des forums, à des intergroupes ou à des structures similaires de l'UE, ainsi que sur les dossiers législatifs en cours.

Le système étend également à tous ceux qui s'enregistrent l'obligation de déclarer les coûts estimés liés au lobbying. 

En outre, il introduit une procédure simplifiée relative aux alertes et aux plaintes permettant de mieux contrôler et de traiter plus efficacement les informations prétendument trompeuses. De nouvelles incitations sont également offertes pour augmenter la valeur ajoutée de l'enregistrement, comme l'obligation de s'enregistrer qui est faite à tous ceux qui souhaitent rencontrer des commissaires, des membres des cabinets ou des directeurs généraux ou à toute organisation qui souhaite s'exprimer lors d'auditions organisées par le Parlement européen.

La Commission Juncker avait faire part de son intention d'élaborer en 2015 sa propre proposition de registre obligatoire des représentants d'intérêts couvrant la Commission, le Parlement européen et le Conseil. 

Le 25 novembre 2014, le nouvel Exécutif européen avait adopté deux décisions exigeant la publication d'informations sur les réunions tenues entre des membres de la Commission, des membres de leur cabinet ou des directeurs généraux, d'une part, et des organisations ou des personnes agissant en qualité d'indépendants, d'autre part.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara