Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz



Adam Sfali - publié le Lundi 28 Septembre à 16:11

L’ONU invite le Roi Felipe VI à jouer un plus grand rôle dans l’affaire du Sahara




New York : En marge des travaux de l’assemblée générale de l’ONU, auquel a assisté le souverain ibérique, Ban Ki Moon a invité celui-ci à être plus actif dans l’affaire du Sahara marocain.



Roi Felipe VI - PH lavanguardia
Roi Felipe VI - PH lavanguardia
En effet, le journal espagnol proche de la monarchie, La Razon, citant l’agence EFE, a rapporté que lors d’une entrevue déroulée à son bureau au siège de l’ONU à New York, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, a formulé une demande au Roi d’Espagne, Felipe VI, pour qu’il joue, à la tête de son pays, un rôle plus actif pour la résolution de l’affaire du Sahara marocain.

Ban Ki Moon qui recevait le souverain ibérique, duquel il a reçu une invitation pour visiter l’Espagne, a souhaité, devant son invité, que Madrid, en sa qualité d’ex-puissance coloniale au Maroc et signataire avec Rabat de l’accord de Madrid de 1975, en vertu duquel, les provinces sahariennes avaient été rendues au Maroc, et bien que Madrid puisse activer d’avantage son rôle pour trouver une solution définitive au conflit régional sur le Sahara.

De son côté, indique les mêmes sources, le Roi Felipe VI, a répondu avec grande doigté diplomatique, que tout rôle qu’il pourrait jouer dans l’affaire du Sahara, serait en totale conformité et dans le strict cadre des dispositions onusiennes régissant ce litige.

Un régime moniste

A noter que selon la constitution espagnole, le roi d'Espagne est tenu à un rôle symbolique à la tête de l’État espagnol. 

Le souverain, régnant selon un régime monarchique parlementaire moniste , est dépossédé, par cette même constitution, de toute initiative politique ou de pouvoir effectif. Les actes du Roi relève du symbolique et ses initiatives doivent impérativement être dictées par le gouvernement élu et contrôlées par les deux chambres du parlement.

               Partager Partager