Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
PNUE : MASEN lauréate du prestigieux prix "Champions de la Terre", la... | via @lemagMaroc https://t.co/rwL3yyD0AA https://t.co/PFWit4edpM


Lemag - Agence - publié le Vendredi 23 Mai à 11:26

L'OMC soutient l'Embargo européen sur le phoque



Genève - L'OMC, a soutenu Bruxelles au sujet de l'embargo qu'elle impose sur le commerce des produits dérivés du phoque, à l'issue d'une procédure par le Canada et la Norvège, rapporte la MAP.



PH marinemammalcenter.org
PH marinemammalcenter.org
Saisie en appel contre la mesure de l'UE en vigueur depuis 2010, l'OMC a décidé de maintenir l'embargo européen, très contesté par les deux pays où la chasse des bébés-phoques est considérée comme une pratique ancestrale.

Depuis 2010, les "28" interdisent la commercialisation de la viande, de l'huile, des organes, de la graisse et de la peau de phoque, à l'exception des produits commercialisés par les communautés aborigènes qui s'adonnent à la chasse traditionnelle nécessaire à leur subsistance.

L'UE avait justifié son embargo par les "préoccupations morales du public" jugeant les méthodes de chasse "cruelles".

Après une audition en mars dernier, l'organe d'appel de l'OMC a pris en compte, pour la première fois, les considérations liées au "bien-être des animaux".

"Ce régime d'interdiction lié aux phoques est nécessaire pour tenir compte des préoccupations morales", souligne l'organisation dans sa décision, désormais définitive.

En mars dernier, la ministre canadienne de l'Environnement, Leonoa Aglukkaq, avait fait valoir à Genève que la chasse aux phoques était pratiquée dans son pays "depuis des siècles de manière humaine et durable".

Elle a pointé du doigt les "campagnes de désinformation et de mensonges menées par des groupes de militants qui font de l'argent en recueillant des fonds, en axant leur action sur les bébés-phoques".

"L'OMC devrait statuer en fonction des règles internationales du commerce et non pas en fonction de la moralité, une notion éminemment subjective", a affirmé la ministre.

Quelque 6.000 personnes pratiquent la chasse commerciale du phoque au Canada, une activité qui pâtit de sérieux problèmes en l'absence de glace et de l'effondrement du prix des peaux de phoque.

Selon Ottawa, la population des phoques du Groenland, principale espèce chassée, a triplé depuis les années 1970, à environ 7,3 millions d'animaux.

Quant à la population des phoques gris, elle a été multipliée par 80 depuis les années 60 pour atteindre 400.000.

               Partager Partager


Commentaires

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara