Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Maroc – Afrique : Emergence d’une diplomatie des contrats: Paris:... | via @lemagMaroc https://t.co/oN902uV2Ce https://t.co/lX1HTSCAPM



MAP - publié le Jeudi 7 Mai à 11:36

L'OCP déterminé à contribuer au développement durable de l'agriculture en Afrique






Marrakech - Le groupe OCP, leader mondial des phosphates et produits dérivés, est résolument déterminé à contribuer au développement durable de l'agriculture en Afrique, a affirmé, mercredi à Marrakech, son Président directeur général, Mostafa Terrab.
 
"Acteur majeur de l'agriculture mondiale, le groupe OCP compte jouer le rôle de locomotive dans le processus d'amélioration de la productivité agricole en Afrique", a-t-il souligné lors de la conférence Clinton Global Initiative (CGI) Moyen-Orient et Afrique, qui se déroule du 5 au 7 mai dans la ville ocre.

L'Afrique recèle des potentialités énormes à même de lui permettre de réaliser "sa révolution verte" et d'assurer sa sécurité alimentaire, l'un des grands défis auquel est confronté ce continent au début du 21ème siècle, a-t-il fait observer lors d'une plénière sous le thème "le lien agroalimentaire: énergies et eau".

Ceci passe nécessairement, a-t-il précisé, par l'adoption de bonnes stratégies de développement agricole et l'amélioration du taux d'utilisation des engrais.

De son côté, le président directeur général d'ACWA Power, Paddy Padmanathan, s'est félicité du fait que le Maroc soit un des pays pionniers à mettre en place une vision prospective en matière d'énergies renouvelables.

Les autres intervenants, dont des agriculteurs, des dirigeants d'entreprises, des décideurs du monde politique et des représentants de la société civile, ont plaidé pour l'investissement dans une production agricole durable, une meilleure intégration de l'agriculture avec la filière agroalimentaire mondiale et un accès plus innovant à l'eau et à l'énergie.

Ils ont aussi appelé à l'amélioration de l'accès des petits agriculteurs au financement, afin de leur permettre de se procurer les moyens de production, et à l'optimisation de l'utilisation de la technologie à travers les chaînes de valeur agroalimentaire, l'eau et l'énergie.

Les participants ont également plaidé pour une coopération transfrontalière agissante afin de créer des chaînes de commercialisation intégrées, adossées à des investissements d'infrastructures permettant l'accès au marché.

Placée sous le thème ''Pour partager les opportunités, les responsabilités et la prospérité dans le monde entier'', la rencontre de Marrakech réunit plusieurs leaders politiques et économiques des quatre coins du monde autour de l'ambition de développer des partenariats novateurs et efficients avec des acteurs économiques en Afrique et au Moyen-Orient.

Créée en 2007 à l'initiative de l'ancien Président américain, Bill Clinton, la "Clinton Global Initiative" rassemble des leaders mondiaux pour mener des réflexions, formuler et mettre en œuvre des solutions innovantes aux problèmes les plus urgents de l'heure et particulièrement l'aide au développement.

Ce "Davos'' en terre marocaine est l'occasion d'un débat de haut niveau sur les problématiques pressantes et d'actualité, concernant notamment la jeunesse, la santé, l'éducation, l'accès aux ressources d'énergie, l'alimentation, l'eau et le développement des infrastructures.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».