Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


eMarrakech - Communiqué - publié le Mardi 3 Novembre à 11:40

L'Internet est un bienfait pour l'industrie de la presse



John Paton, président et président-directeur général d'impreMedia LLC, le numéro un des sociétés d'information hispanophones aux États-Unis, pense que la diffusion numérique est « la meilleure chose que l'industrie de la presse ait connue ces vingt-cinq dernières années ».



John Paton
John Paton
Cela a manifestement été salutaire pour sa société : « Malgré la crise économique, nous prévoyons une hausse des profits en 2009 pour toutes nos divisions », explique John Paton. « Certaines d'entre elles enregistreront même des profits records. Nous pensons que 25 pour cent de nos profits seront réalisés en dehors du produit imprimé d'ici 2011 et la moitié dès l'année prochaine. »

Au Congrès Mondial des Journaux, le sommet mondial de la presse qui se tiendra à Hyderabad (Inde) du 1er au 3 décembre prochains, John Paton expliquera comment impreMedia parvient à des résultats aussi impressionnants.

« J'espère que ce que nous faisons ici à impreMedia sera utile à d'autres sociétés », explique-t-il. « Je suis fermement persuadé que nous avons mis en place un processus qui renforce nos marques, intègre le changement de plates-formes, protège et améliore le journalisme et répond aux besoins de nos communautés ».

Il y a trois ans, impreMedia ne disposait que de neuf produits sur deux plates-formes. Aujourd'hui, elle en a 97 sur sept plates-formes - Web, mobile, télévision/vidéo, réseaux sociaux, widgets, audio et imprimé.

« Et, j'ajouterais, nous le faisons avec 40 pour cent d'effectifs en moins, un autre avantage de l'innovation numérique qui permet à toutes les entreprises - celles qui choisissent d'investir dans la technique et les
bonnes personnes - de faire plus et de manière beaucoup plus rentable », précise John Paton.

De plus amples renseignements sur le 62e Congrès Mondial des Journaux, le 16e World Editors Forum et l'Info Services Expo 2009, les rencontres mondiales de la presse organisées par l'Association Mondiale des Journaux et des Éditeurs de Médias d'Information (WAN-IFRA), sont disponibles sur
http://www.wanindia2009.com/homev2.asp?LangId=1

Il est encore temps de vous inscrire ! Des dispositions spéciales ont été prises par les autorités indiennes pour faciliter l'obtention de visas pour les participants au Congrès et au Forum et des vols directs relient
Hyderabad aux grandes villes en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.

La stratégie de John Paton en matière d'innovation numérique à moindres coûts s'articule autour de trois aspects fondamentaux auxquels il croit profondément :

- Le contenu est créé suivant une approche donnant la priorité au numérique et à la diffusion du message des marques.

- Un modèle économique construit autour de schémas de création et de consommation des informations - les nouvelles de dernière minute diffusées tout d'abord sur les mobiles, puis sur le Web et enfin sur les réseaux sociaux, toutes étant étoffées de séquences audio et vidéo ainsi que de photos. Les informations sont répétées et actualisées tout au long de la journée, ce qui apporte une valeur ajoutée au client. Puis vient le produit imprimé documentant ce qui a déjà été dit, montré et entendu.

- Toutes les informations sont diffusées non seulement sur les plates-formes d'impreMedia, mais aussi sur d'autres plates-formes. « Nous avons décidé que notre entreprise devait s'ouvrir aux autres et que nous devions aller là où se trouve l'audience », explique John Paton.

John Paton est non seulement le président et le président-directeur général d'impreMedia, mais fait aussi partie du conseil d'administration de cette société qui possède le portail www.impre.com ainsi que d'importants titres hispanophones sur 16 marchés dont La Opinión à Los Angeles et El Diario La Prensa à New York et qui s'est associée au groupe McClatchy.

La communauté hispanophone est celle qui se développe le plus vite aux États-Unis. Elle représente plus de 15 % de la population, soit 47 millions de personnes en tout. On estime que près de 50 % de la croissance démographique aux États-Unis au cours des 15 prochaines années concernera la population hispanophone. Les États-Unis abritent la troisième communauté hispanophone au monde après l'Espagne et le Mexique.

Originaire du Canada, John Paton est arrivé aux États-Unis en 2003 et s'est rapidement forgé une réputation d'excellent dirigeant de médias. Il a été qualifié de « superstar des médias » dans le rapport Marketing y Medios du magazine AdWeek, désigné comme meilleur dirigeant de médias hispanophones de
l'année par HispanicAd.com ainsi qu'éditeur de l'année par le magazine Editor & Publisher et est arrivé en finale au concours Ernst & Young Entrepreneur of the Year. Il fait partie du conseil d'administration du
groupe Journal Register Company qui possède plus de 280 produits imprimés et en ligne.

Parmi les orateurs du Congrès et du Forum, citons :

- David Drummond, vice-président senior et directeur des affaires juridiques, Google, États-Unis ;

- Andreas Wiele, membre du conseil d'administration / président de la division BILD et Magazines, Axel Springer AG, Allemagne ;

- Olivier Fleurot, président des relations publiques, de la communication corporate et finances, et de Publicis Events pour le Groupe Publicis ;

- Mahendra Mohan Gupta, président-directeur général et directeur de la rédaction, Jagran Prakashan Ltd, Inde ;

- Ravi Dhariwal, président-directeur général de la division Édition, Bennett, Coleman & Co. (Times Group), Inde ;

- Martim Figueiredo, éditeur et rédacteur en chef, le quotidien 'i', Portugal ;

- Gerd Finkbeiner, président du conseil d'administration, manroland AG, Allemagne ;

- Jaideep Bose, rédacteur en chef, Times of India, Inde ;

- James Orr, rédacteur de la version en ligne, The Christian Science Monitor, États-Unis ;

- Paul Johnson, rédacteur en chef adjoint, The Guardian, Royaume-Uni ;

- Steve Engelberg, directeur de la rédaction, Propublica.org, États-Unis ;

- Harinder Baweja, co-rédactrice en chef, Tehelka, Inde ;

- Martin Moore, responsable du projet « Le journalisme transparent » (lauréat du Knight News Challenge en 2008), Royaume-Uni ;

- Et bien d'autres encore !

Pratibha Patil, la présidente de l'Inde, ouvrira les conférences. Pour plus de renseignements : http://www.wanindia2009.com/homev2.asp?LangId=1

Cerise sur le gâteau : Un voyage d'étude sur l'externalisation intitulé « The Future of Cost Cutting and Business Efficiencies » aura lieu après le Congrès et le Forum du 4 au 7 décembre et fera escale à Mumbai, New Delhi et Bangalore. Pour plus de renseignements : http://www.wan-press.org/indiatour2009

La WAN-IFRA, basée à Paris en France et à Darmstadt en Allemagne, avec des filiales à Singapour, en Inde, Espagne, France et Suède, est l'Association Mondiale des Journaux et des Éditeurs de Médias d'Information. Elle représente plus de 18 000 publications, 15 000 sites Web et plus de 3 000 sociétés dans plus de 120 pays. L'association est issue de la fusion de l'Association Mondiale des Journaux et de l'IFRA, l'organisation mondiale de recherche et de services pour l'industrie de la presse.

Pour toute question, veuillez vous adresser à :
Larry Kilman, directeur de la communication et des affaires publiques,
WAN-IFRA, 7 rue Geoffroy Saint-Hilaire, 75005 Paris France. Tél. : +33 1 47
42 85 00. Fax : +33 1 47 42 49 48. Mobile : +33 6 10 28 97 36

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara