Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy


MAP - publié le Vendredi 27 Mars à 16:56

L'Institut Mohammed VI de formation des imams, nouvelle illustration de la volonté royale de veiller à la diffusion des valeurs de l'Islam du juste milieu



Rabat - L'Institut Mohammed VI de formation des imams, morchidines et morchidates, inauguré vendredi à Rabat par SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, est une nouvelle illustration de la volonté permanente du Souverain de veiller à la diffusion des valeurs de l'Islam du juste milieu, de la modération, de la tolérance et de l'ouverture sur l'autre.



Cet Institut, qui accueillera des étudiants et des imams marocains et originaires de pays arabes, africains et européens avec lesquels le Royaume entretient des liens spirituels et religieux séculaires, illustre l'importance accordée par SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, aux enjeux liés à prémunir l'Islam contre toute déviance.

Cet institut permettra aux étudiants de suivre une formation sur le rite malikite et les percepts de l'Islam, religion qui rejette toute forme d'extrémisme et d'exclusion.

Cette nouvelle structure de formation traduit aussi la ferme volonté du Souverain d'assurer aux préposés religieux un encadrement efficace, une éducation islamique saine et une formation scientifique moderne à même de les préparer à accomplir leurs missions dans les meilleures conditions.

Cet Institut permettra, sans nul doute, aux imams, morchidines et morchidates de s'acquitter de leur mission qui est d'une importance capitale pour la préservation de l'identité religieuse du Maroc qui porte le sceau de la pondération, de l'ouverture et de la tolérance.

L'Institut Mohammed VI de formation des imams, morchidines et morchidates, qui a nécessité un investissement de 230 millions de dirhams, permettra également aux pays frères et amis du Maroc de tirer profit de l'expérience marocaine en matière de formation et de formation continue des préposés religieux.

La réalisation de cet Institut s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d'une stratégie visant à inculquer aux nouvelles générations d'imams et de morchidates les valeurs de l'Islam du juste milieu en vue de prémunir le Maroc contre les velléités de l'extrémisme, préserver son identité qui porte le sceau de la pondération, de l'ouverture et de la tolérance et renforcer son rayonnement religieux.

Cette stratégie intégrée, globale et multidimensionnelle repose sur trois fondements, à savoir le pilier institutionnel, celui d'un encadrement efficace, une éducation islamique saine et une formation scientifique moderne. En concrétisation de ce dernier pilier, la réalisation de l'Institut Mohammed VI de formation des imams, morchidines et morchidates participera, à travers ses programmes de formation, à la consécration des constantes religieuses et spirituelles du Royaume, notamment le dogme Achaârite, le rite malékite et le soufisme sunnite, lesquels préceptes islamiques sont communs à plusieurs pays de l'Afrique de l'Ouest. 

Outre son rôle dans la préservation de la sécurité spirituelle du Maroc et de l'unité du rite malékite, l'Institut accompagnera le Royaume dans ses efforts de partenariat avec les pays de l'Afrique de l'Ouest, notamment suite à la décision de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, de répondre favorablement aux requêtes concernant la formation au Maroc d'imams et de prédicateurs originaires de ces pays. Cet institut pilote assurera ainsi, grâce à un staff pédagogique et administratif de haut niveau, des formations au profit d'imams originaires de pays arabes et africains.

Cette nouvelle structure assurera la formation des imams, morchidines et morchidates dans les domaines religieux et de prédication, tout en leur permettant d'acquérir toutes les connaissances à même de leur permettre d'accomplir leur mission, notamment à travers des cours théoriques et pratiques, des conférences, des stages et des recherches scientifiques. 

Les étudiants étrangers qui seront accueillis par cet Institut suivront des formations selon des programmes élaborés en coordination avec leurs pays d'origine qui comprendront l'enseignement des composantes essentielles des sciences de la religion, des langues, de certaines sciences humaines et de l'histoire du pays d'origine et de ses institutions, sachant que les références d'enseignement de l'étudiant étranger seront prises en considération dans la nature de sa formation et sa durée.

La mise à niveau des imams demeure ainsi l'une des priorités de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, dans le domaine d'encadrement religieux des citoyens, à travers plusieurs mesures, notamment celles contenues dans le dahir portant organisation du Conseil supérieur des oulémas et des Conseils des oulémas, ainsi que celles inscrites dans le cadre de "Mithaq Al-Oulamae " (Charte des oulémas), lancée par le Souverain en 2008.

Ce plan d'action novateur d'envergure vise à sensibiliser les imams au cadre doctrinal qui gouverne leur action, leur permettre de remplir leur rôle pour conforter les mosquées dans leur vocation en tant que lieux d'orientation religieuse et de diffusion de la pensée religieuse authentique, renforcer leur présence en matière d'encadrement et de guidance vers le droit chemin et favoriser un climat de communication et d'échange avec les oulémas. 

Ces mesures de mise à niveau ont été accompagnées aussi par des mesures d'ordre législatif et financier ayant pour objet d'améliorer les conditions socioéconomiques des imams.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara