Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


APS - publié le Mercredi 6 Août à 15:49

L'Egypte creuse une seconde voie pour fluidifier le trafic du canal de Suez



Le Caire - Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a lancé mardi le creusement d'un "nouveau canal de Suez" qui servira à fluidifier le trafic du canal existant, exigeant que ce projet de près de 3 milliards d'euros voie le jour dans un an.



Ce projet parallèle au canal de Suez -- longe de 193 km et achevé de construire en 1869 -- doublera la voie d'eau existante sur 37 km et l'élargira et l'approfondira pour les 35 km.
 
Le but est d'augmenter la capacité du trafic sur cette artère fondamentale reliant la mer Rouge et la mer Méditerranée. Plusieurs ports seront également construits le long du canal historique.
 
Ce "nouveau canal", qui coûtera "4 milliards de dollars" (plus de 2,9 milliards d'euros), appartiendra "aux seuls Egyptiens" selon M. Sissi.
 
"Peu importe ce qu'il faudra faire, ce projet doit être achevé dans un an, c'est ce qu'attendent les Egyptiens", a promis le chef de l'Etat lors de son discours.
 
Le canal sera construit par "17 compagnies privées égyptiennes" sous la "supervision de l'armée", a poursuivi M. Sissi.
 
L'actuel canal est une voie fondamentale pour le commerce international, mais l'attente est parfois très longue pour les navires qui ne peuvent pas s'y croiser par endroits. Quelques 16.600 bateaux y sont passés en 2013, pour un revenu annuel de plus de 5 milliards de dollars pour l'Egypte.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara