Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
PNUE : MASEN lauréate du prestigieux prix "Champions de la Terre", la... | via @lemagMaroc https://t.co/rwL3yyD0AA https://t.co/PFWit4edpM



Jamal Mesbah - publié le Vendredi 18 Avril à 19:42

L’Algérie ; une scène sans précédent






Bouteflika candidat aux élections présidentielles se présente au bureau de vote sur une chaise roulante entouré des membres de sa famille pour accomplir son devoir de citoyen ; une personne de son staffe est entrée en sa compagnie à l’isoloir pour l’aider ; ce qui est permis par la loi électorale aux handicapés et ceux qui ont des besoins spécifiques ; mais cette dérogation est une arme à double tranchant ; si des facilités sont accordées aux électeurs dans le but de leur permettre d’exprimer leurs choix selon leur conviction ; on ne peut admettre que la candidature d’un inapte physiquement soit accepté surtout pour la magistrature suprême qui nécessite des capacités mentales et physiques sans reproche car il ne s’agit pas d’un poste honorifique où on peut régner sans gouverner mais dans une république démocrate selon sa constitution dont le président est la dynamo de la vie politique ; économique et sociale et joue le rôle du chef suprême si ce n’est une démocratie de façade où l’état profond est le maître du jeu se qui semble être le cas de l’Algérie actuelle ; les généraux sont les maitres des lieux et se sont eux qui imposent le président et garantisse sa réussite ; le reste n’est qu’une mise en scène y compris les élections où l’Etat mobilise tous les moyens pour aboutir aux fins tracées d’avance et éviter toute surprise éventuelle surtout que les rangs des mécontents ne cessent de se renforcer et le mouvement ‘’ Barakat ‘’ passe à la contre - attaque et menace de déstabiliser le pays pour contrecarrer le 4e mandat du président sortant vu son état de santé qui laisse à désirer et la situation chaotique sur tout les plans qui touche les plus démunis en matière d’emploi ; santé ; scolarité et habita malgré les rentes des ressources naturelles exploitées par les gouvernants pour des transactions d’armement faisant fi des besoins réels des citoyens et la misère qui poussent les jeunes à l’immigration clandestine par des moyens de fortune causant la submersion des centaines ; cela prouve la voracité du pouvoir et ses apôtres qui visent l’intérêt personnel et appliquent à la lettre les dictâtes des militaires.

Comment peut-on admettre l’absence d’un principal candidat durant la période de la campagne électorale et sa représentation par un ex-premier ministre en l’occurrence Abdelmalek Sellal dont l’art du dialogue fait défaut ; et qui a créé le désordre lors des meetings qu’il a présidés et qui ont failli tourner au drame après ses insultes proférées contre la Chaouia ( hachakoume selon ses termes ) sans oublier les ‘’ fakakirs ‘’ pluriel du fakir ( pauvre ) employé par ce Sibawayh des derniers temps .

La seule chose où ces fameux responsables Algériens excellent s’est de contrecarrer le droit légitime du royaume du MAROC àpres la récupération de son Sahara occidental - dans l’attente de récupéré celui de l’oriental - dans ce but tous les moyens sont bons pour nos voisins et l’arnaque bat son plein a l’approche des réunions onusiennes où on fait sortir toute l’artillerie lourde et légère et on vide les caisses noires pour monnayer les lobbies pro-algériens et acheter ceux qui s’achètent ; mais un droit n’est jamais perdu tant qu’il est légitime ; le MAROC est fort par le droit et l’histoire et le dévouement de ses fils du nord comme du sud qui sont mobilisés derrière leur auguste roi pour défendre leur intégrité territoriale et de n’abandonner aucun grain de sable aux mercenaires et séparatistes stationnés aux camps de Tindouf sous le contrôle et l’appui de l’état algérien qui ne cesse de violer la loi internationale en abritant sur ‘’ son ‘’ territoire des groupes terroristes qui menacent la paix dans la région et porte atteinte à la sécurité des pays voisins.

Si les élections présidentielles algériennes sont une affaire interne- ce que nous reconnaissons et nous respectons - cela ne doit pas en aucun cas être au détriment de notre cause nationale ; choisissez qui vous voulez mais n’oubliez pas que le Maroc dans ses frontières réelles est une ligne rouge que personne ne peut empiéter ou transgresser et vous devez vous référer aux leçons de l’histoire pour apprendre que le Maroc n’a jamais toléré de tel comportement et que la riposte est dure ; la bravoure de nos soldats est attestée .
Vous essayez de nous envahir par les psychotropes et les produits de contrebande que nous combattant par tous les moyens grâce à la vigilance de nos services de sécurité et la conscience des citoyens qui sont les vrais protecteurs des frontières des menaces d’ordre sécuritaire ou moral.

Nos appels pour la réalisation du rêve commun des peuples en une unité maghrébine demeurent sans répense – avec mauvaise foi - ; ne nous quémandons pas une faveur de votre part ; nous sommes bien installés dans notre pays et nous n’ avons rien à perdre ; nos relations internationales sont diversifiées et basées sur des liens solides et nous disposons du statut d’un partenaire privilégié et des accords de libre- échange avec les puissances économiques mondiales ; l’ union des pays maghrébins profite à tous en établissant un équilibre sur le plan des échanges commerciaux avec d’autres unions régionales et continentales au temps de la mondialisation et la globalisation ; il est inconcevable de croire que l’ouverture des frontières arrangera les habitants de l’oriental et non pas leurs voisins algériens ; les liens familiaux sont d’ordre prioritaire.

Les perspectives des relations entre nos deux pays ne doivent pas être tributaires d’une conjoncture politique ambigu mais fondu sur des réalités tangibles sans surenchère et avec le respect de nos droits acquis.



Tagué : Jamal Mesbah

               Partager Partager


Commentaires

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles