Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Rachida Dati : Le Roi Mohammed VI écrit une nouvelle page de l'histoire du continent en... | via @lemagMaroc https://t.co/gFJFDynMFj



Fondation pour la compréhension ethnique - CGNEWS - publié le Lundi 25 Janvier à 16:07

Jumelage de synagogues et de mosquées






Jumelage de synagogues et de mosquées
Paris – A l’heure où beaucoup ont perdu l’espoir de voir naître la compréhension entre juifs et musulmans compte tenu de l’impasse dans laquelle se trouve actuellement le conflit israélo-palestinien, près de 200 musulmans et juifs se sont récemment rassemblés à Paris pour déclarer qu’«il est temps, maintenant, de tisser des liens d’amitié et de compréhension entre nos religions pour le bien de nos enfants et de nos petits-enfants. »

Un public bigarré, composé de rabbins, d’imams et d’activistes musulmans et juifs venus des quatre coins d’Europe et des Etats-Unis, s’est réuni, le 8 décembre au soir, dans la reluisante mairie du XVIème arrondissement de Paris, pour entendre l’exaltant message d’espoir prononcé à l’occasion du premier dîner de gala annuel de la Société de l’Amitié judéo-musulmane de France (AJMF).

C’est le rabbin Marc Schneier, président de la Fondation pour la compréhension ethnique basée à New York (FFEU), laquelle œuvre pour créer un mouvement mondial fait de musulmans et de juifs attachés à la communication, à la réconciliation et à la coopération, qui a prononcé le discours d’ouverture de la soirée. Il a félicité le travail novateur du rabbin Michel Serfaty de l’AJMF qui, le mois dernier, a rassemblé 30 mosquées et 30 synagogues en France pour participer au deuxième week-end annuel du jumelage de mosquées et de synagogues à travers l’Amérique du Nord et l’Europe, sponsorisé par la FFEU.

Le programme, qui a débuté le 13 novembre 2009 et qui s’est poursuivi jusqu’à la fin du mois de décembre, a concerné 120 "jumelages" exclusifs entre mosquées et synagogues aux Etats-Unis, au Canada et dans huit pays d’Europe.

Le rabbin Schneier a évoqué les efforts du rabbin Serfaty et de l’AJMF qui, au cours des cinq dernières années, ont envoyé une coterie d’activistes faire un ‘’Tour de France’’ en autobus pour rencontrer les communautés à travers la France et les pays voisins où la proximité est difficile à vivre entre musulmans et juifs et où de nombreuses agressions ont eu lieu contre des juifs, afin d’ouvrir des lignes de communication et de lutter contre la peur.

Il a fait remarquer qu’ « à une époque où la sagesse conventionnelle indique que nos deux peuples doivent vivre dans le conflit permanent, le rabbin Serfaty et l’AJMF montrent qu’il existe un autre moyen, bien meilleur. Nous sommes heureux que cela ait lieu en France, où le conflit entre musulmans et juifs s’est révélé particulièrement intense, mais aussi en Amérique du Nord et en Europe. Dans l’esprit de Chanoukka [plus connu sous le nom de Hanoukka], veillons à ce que la lumière de bienveillance et de compréhension continue de briller et permettons-lui de guider la réconciliation et la coopération des musulmans et des juifs du monde entier, y compris [du] Moyen-Orient. »

Le gala a été co-parrainé par le Conseil représentatif des institutions juives de France (le CRIF, un organisme qui fédère plusieurs organisations juives de France), la Grande Mosquée de Paris et le Grand Rabbinat de Paris. Ont assisté à l’événement, les hauts dirigeants du Congrès juif européen, des imams européens et des rabbins de France, du Royaume-Uni, d’Italie, de Suisse, d’Allemagne, de Hollande et de Belgique qui avaient déjà organisé des week-ends de jumelage fort réussis dans leurs pays respectifs.

L’événement a, d’une part, célébré ce que la FFEU et ses partenaires européens ont accompli ensemble l’an dernier et, d’autre part, permis de déterminer les travaux futurs de la FFEU avec les dirigeants juifs et musulmans pour les années à venir.

Le rabbin Schneier considère l’Europe comme une région primordiale dans l’initiative mondiale menée par les musulmans et les juifs qui s’emploient à œuvrer pour la communication, la réconciliation et la coopération : « Nous avons entamé un processus qui brave certains clichés communs mais qui représente un flux grandissant d’opinions populaires dans les communautés musulmanes et juives du monde entier. »

Relevant que le travail de la FFEU a contribué à initier un réchauffement notable des relations entre juifs et musulmans en France, relations qui s’étaient dangereusement détériorées suite à la guerre de Gaza en 2009, le rabbin Schneier a déclaré: « Nous espérons être en mesure d’atteindre des résultats comparables en 2010 dans d’autres grands pays d’Europe comme la Grande-Bretagne, l’Allemagne et l’Italie ».

###

* La Fondation pour la compréhension ethnique (www.ffeu.org), une organisation à but non lucratif sous la direction du rabbin Marc Schneier, président directeur général, et de Russell Simmons, président du conseil d’administration, s’emploie à promouvoir l’harmonie raciale et à renforcer les relations intergroupes et interreligieuses.


               Partager Partager