Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



MAP - publié le Samedi 16 Janvier à 19:40

Journée d'études à Lâayoune sur les droits des personnes en détention






"Les droits des personnes en détention" est l'intitulé d'une journée d'études de deux jours, dont les travaux ont été ouverts samedi à Lâayoune, à l'initiative de la Commission régionale des droits de l'Homme (CRDH, Lâayoune-Es Smara), au profit des fonctionnaires et agents des établissements pénitentiaires de la région.

Cette rencontre vise, selon ses initiateurs, à renforcer les compétences des bénéficiaires et de les sensibiliser aux droits de l'Homme, notamment ceux des droits des personnes en détention, conformément aux standards et conventions internationaux.

Ce séminaire s'inscrit dans le cadre des prérogatives et attributions du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) en matière de protection des prisonniers et des personnes en détention, ainsi que dans le sillage des recommandations du Conseil relatives à la protection des droits des détenus.

A cette occasion, le président de la CRDH Lâayoune-Es Smara Mohamed Salem Cherkaoui a assuré que cette rencontre balise l'action de la cellule créée, le 9 décembre dernier, avec l'objectif de veiller à la mise en œuvre des recommandations du CNDH, en l'occurrence son rapport thématique sur "La situation dans les prisons".

Le procureur du Roi près la Cour d'appel de Lâayoune Abdelkrim Chafii a mis l'accent sur l'impératif d'outiller, par voie de formation et de formation continue, le personnel des établissements pénitentiaires et des services de sécurité, des connaissances juridiques nécessaires à l'exercice de leurs fonctions.

Le directeur de la prison locale de Lâayoune Mohamed Assouss a soutenu que, si l'insertion des détenus est une responsabilité partagée, les établissements pénitentiaires ne peuvent œuvrer séparément des autres institutions, mettant l'accent sur l'apport de pareilles rencontres de sensibilisation au renforcement des compétences des fonctionnaires et agents du milieu carcéral.

               Partager Partager