Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



Farid Mnebhi - publié le Vendredi 13 Mars à 08:55

Jonathan Goodluck, sommé de s'expliquer sur son mensonge






Le peuple et la classe politique nigérianes, ahuris de l'incroyable tournure que vient de prendre la crise diplomatique entre le Maroc et le Nigéria à propos d'un soit disant entretien entre le Roi du Maroc et le Président nigérian, ont, unanimes, sollicité les autorités nigérianes pour faire toute la lumière sur cette affaire qui touche gravement l'image internationale de ce grand pays d'Afrique.

Aussi, les principaux partis politiques, dont All Progressive Congress (APC), ont sommé le Jonathan Goodluck de clarifier les faits, à savoir si oui ou non il a eu un entretien avec le Souverain marocain.

Ainsi, Mohammed Lai, Secrétaire National pour la Communication de l'APC, a publié, le 12 mars 2015, un communiqué de son parti, dans lequel il est demandé instamment au Président Nigérian de dire si effectivement il s'est entretenu avec le Roi du Maroc. Dans le cas contraire, il devra dévoiler le ou les responsables de cette fausse information qui a profondément touché le pays.

Face à cette injonction des partis politiques et du peuple nigérians, il sera difficile au Président sortant de trouver un échappatoire puisqu'il est le grand ordonnateur de cette campagne médiatique mensongère qui a fait un énorme tort à son pays.

Les faits sont réels et parlent d'eux mêmes. Il y a eu demande officielle nigériane d'entretien entre le Président Jonathan et le Roi Mohammed VI. Celle-ci a été refusée et officiellement notifiée au Chargé d'Affaires de l'Ambassade du Nigéria à Rabat. Il y a bien eu médiatisation au Nigéria d'un pseudo entretien entre les deux Chefs d'Etat orchestrée par le Ministère nigérian des Affaires Etrangères. Mensonge qui a soulevé l'ire des autorités marocaines et le rappel de l'Ambassadeur du Royaume du Maroc à Abuja pour consultations.

Aussi, la folie du Président Jonathan fait que le Nigéria et son peuple sont aujourd'hui considérés comme des menteurs sur la scène internationale et ne sont donc plus crédibles. La seule solution pour le peuple nigérian de retrouver sa dignité est de voter contre lui lors des prochaines présidentielles.
 


               Partager Partager