Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
La conférence d'Abou Dhabi approuve un fonds pour le patrimoine: Sous l'impulsion de Paris et... | via @lemagMaroc https://t.co/O1NcjpzCBz



Sahara Culture - publié le Mercredi 9 Septembre à 11:31

Jeux populaires






Jeux populaires
La vie dans les provinces sahariennes est marquée par une pléthore de jeux populaires et de moyens de distractions. Parmi ces jeux, il y a ceux des hommes, jeunes et moins jeunes, ceux des jeunes filles et ceux des dames. Parmi les jeux pratiqués par les jeunes, on pourrait citer Hib, Arah et Dili.
 
Jeux populaires
Les femmes sahraouies passent le plus clair de leur temps libre à tisser la liane et à réciter des poèmes. Certaines femmes préfèrent passer leur temps libre entre amies en buvant du thé ou du lait et en abordant les sujets de la vie quotidienne. Les réunions sociales auxquelles participent les femmes peuvent rentrer dans le cadre de Wankala. C'est une coutume selon laquelle les femmes se réunissent chez leurs amies à tour de rôle. Elles jouent à Sig et à Krour. Il arrive aussi qu'elles dansent la fameuse danse Kussel. 

Cependant, il existe des jeux où les deux sexes participent à différentes tranches d'âge, comme le jeu "Niruba jat wellla ma jat" ce qui signifie littéralement "Niruba est-elle arrivée ou non ?"

En ce qui concerne la nuit, il arrive souvent que les sahraouis passent la nuit sous la lumière argentée de la lune. Ils s'étendent alors comme s'ils étaient sur des buissons recouverts de fleurs ou sur les dunes de sable élevées. Leur sommeil survient après une ou plusieurs assemblées au cours desquelles ils chantent, se distraient et discutent de la littérature et des choses religieuses.

Au cours de ces réunions solennelles, hommes et femmes sont mélangés et tout le monde est appelé à participer aux débats et aux exercices, ô combien difficiles, de récitation de poèmes et de narrations.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».