Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mercredi 24 Février à 16:03

Jamila El Moussali : Le Maroc fortement engagé dans le renforcement de la plateforme d'internet et des compétences technologiques



Béni Mellal - Le Maroc est fortement engagé dans le renforcement de la plateforme d'internet et des compétences technologiques et table sur la création de cursus universitaires spécialisés dans le Big Data et dans l'internet des objets, a assuré, mardi à Khouribga, la ministre déléguée auprès du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, Mme Jamila El Moussali.



Jamila El Moussali
Jamila El Moussali
S'exprimant lors de l'ouverture de la 5è édition de l'"open source days", une manifestation scientifique initiée par l'Ecole Nationale des Sciences Appliquées (ENSA) de Khouribga, sous le signe "l'internet des objets: un levier du nouveau Maroc industriel et numérique", Mme El Moussali a relevé que le Royaume a eu recours dans ce domaine à l'expertise de groupes internationaux tels que Microsoft, qui mettra son expérience et savoir-faire au service des étudiants et professeurs à Béni Mellal, Marrakech et Agadir.

Le groupe américain "Intel" veillera, de son côté, à garantir une formation de qualité au profit des établissements d'enseignement supérieur à Tétouan, tandis qu'IBM, présente dans les villes de Casablanca, Settat et El Jadida, mettra sa plateforme "carte Galileo" à la disposition des universités marocaines afin de former les cadres marocains dans le domaine de l'internet des objets, a ajouté Mme El Moussali lors de cette rencontre marquée par la présence, notamment, du gouverneur de la province de Khouribga, Abdellatif Chedali, du président de l'université Hassan 1er, du président du conseil local des oulèmas de Khouribga, des élus, des chefs des services extérieurs et des cadres éducatifs.

Le Maroc procédera, pour la première fois, à la conception de solutions relatives à l'internet des objets, a-t-elle dit, notant que l'université constitue un espace de production du savoir, de formation des élites et de développement de la recherche scientifique et technologique.

Relevant l'impératif de s'atteler avec sérieux sur le chantier de réforme du système de l'éducation et de la formation pour qu'il constitue une locomotive pour le progrès de la société, Mme El Moussali a indiqué que le concept de l'internet des objets traduit l'interaction positive entre les programmations "open source" et la croissance économique.

Pour sa part, le directeur de l'ENSA de Khouribga, Adib Jennane a mis en relief l'importance de déployer davantage d'efforts afin de qualifier l'élément humain, notant que la réussite des différents chantiers lancés est tributaire de l'investissement dans les ressources humaines, la formation continue, l'encouragement de la recherche et du développement efficient et efficace.

Dans ce sens, M. Jennane a souligné que l'ENSA a veillé, avec l'appui du ministère de tutelle et de la présidence de l'université Hassan 1er, sur le renforcement des structures de cet établissement avec l'ouverture prochaine du centre de recherche et de développement.

Cette rencontre scientifique de deux jours, qui connait la participation d'académiciens, de chercheurs et d'acteurs dans le domaine de l'internet et de l'économie numérique, vise à inciter les étudiants ingénieurs à s'intéresser davantage aux nouveautés de la technologie de l'information et de la communication.

Elle aspire également à sensibiliser l'étudiant ingénieur à l'importance des développements accrus réalisés dans le domaine de l'open source et à inciter les entreprises à faire usage de ces programmes.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara