Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Ahmed K. Fahad - publié le Samedi 11 Décembre à 23:09

Iraq: comment protéger nos voisins chrétiens?






Nasiriyah (Iraq) - Les chrétiens d'Iraq sont depuis quelque temps en butte à une série d'attentats spectaculaires, parmi lesquels des prises d'otages et le massacre à l'église Notre-Dame du Salut à Bagdad à la fin octobre, sans parler des attentats ciblant des maisons chrétiennes dans le quartier d'El Mansour il y a quinze jours.

La semaine dernière, le pape Benoît XVI a attiré l'attention du monde sur les souffrances de ces chrétiens, déclarant : « les communautés ecclésiales prient pour les chrétiens qui souffrent de persécutions et de discriminations, particulièrement en Iraq », exprimant aussi l'espoir que « la liberté religieuse soit assurée à tous dans le monde entier ».

Malgré tout, la multiplication des attentats contre les chrétiens soulève bien des questions quant à leur avenir en Iraq.

Ces attentats ont instillé la crainte et la terreur au sein de la communauté chrétienne, poussant de nombreux fidèles à envisager l'exil. Tous les encouragements prodigués par le gouvernement, tous les appels de la communauté internationale les invitant à ne pas quitter l'Iraq ont échoué en raison de l'insécurité qui règne dans certaines régions du pays. A en croire les intéressés, le message de l'Etat islamique d’Iraq, mouvement insurrectionnel lié à Al-Qaïda, est clair: tous les chrétiens du pays sont des cibles légitimes.

Les chrétiens ne sont pas des nouveaux venus en Iraq. Leur histoire remonte aux Assyriens et aux Chaldéens, les précurseurs de l'Iraq moderne. Ils ont toujours fait, et font encore partie intégrante du tissu social de ce pays, ayant vécu paisiblement aux côtés des musulmans et des autres groupes confessionnels au cours des ans. Ces communautés ont traversé solidairement les épreuves que l'Iraq a endurées au cours de son histoire, et les chrétiens ont pu pratiquer leur religion selon leurs traditions sans incident.

Depuis 2003, malgré tout, un grand nombre de chrétiens ont quitté les régions où le danger était particulièrement élevé, Mossoul et Bagdad surtout, pour se rendre en Jordanie et en Syrie. Pourtant, ils ont le droit de vivre en paix en Iraq, en jouissant des mêmes droits et protections que leurs concitoyens musulmans.

A l'intérieur même du pays, des voix s'élèvent, surtout au sein de la commission parlementaire nouvellement créée pour assurer la protection des chrétiens, afin que leur sécurité soit assurée par les des forces de sécurité spéciales. Ces mêmes voix demandent aussi que des réparations soient accordées aux chrétiens qui ont déjà été victimes d'attentats. Tout dernièrement, le 9 novembre, le Premier ministre Nouri al-Maliki a participé à une émission télévisée avec de hauts responsables des églises afin de déclarer publiquement que les dirigeants iraquiens ont à cœur d'assurer la protection des chrétiens.

En consacrant ainsi une attention prioritaire à la sécurité de la communauté chrétienne, l'assemblée parlementaire prend position et veut faire savoir aux chrétiens que le gouvernement défend tous ses citoyens.

Les autorités territoriales des provinces de Najaf et d'Erbil ont également invité les chrétiens à venir s'installer provisoirement dans ces enclaves de paix, tandis que le gouvernement central continue de combattre les mouvements insurrectionnels comme l'Etat islamique d'Iraq et tous ceux qui perpètrent des attentats dans les zones du pays où le niveau d'insécurité reste élevé.

Consternés par les attentats, les sunnites et les chiites ordinaires du pays sont également solidaires de leurs concitoyens. En plus des voisins, des institutions d'enseignement viennent aussi à la rescousse. Ainsi, l'Université de Kufa dans la ville de Najaf, a invité des professeurs et des étudiants chrétiens dans ses locaux, tandis que le gouvernement du Kurdistan propose officiellement ses institutions à des étudiants et à des professeurs chrétiens.

Les chrétiens d'Iraq sont connus pour leur patriotisme et leur amour du pays. Moi qui suis leur compatriote musulman, je suis consterné de voir leurs vies et leurs foyers menacés, je suis accablé de les voir partir. J'espère que les Irakiens chrétiens et musulmans, solidaires, sauront surmonter cet obstacle, comme ils ont su surmonter toutes les souffrances que leur pays a connues dans le décours de sa longue histoire.

###

*Ahmed Fahad est instructeur dans le département des médias de l'Université de Dhi Qar en Iraq. Article écrit pour le Service de Presse de Common Ground (CGNews).

Source: Service de Presse de Common Ground (CGNews), 3décembre 2010, www.commongroundnews.org
Reproduction autorisée.

Source : http://www.commongroundnews.org/article.php?id=289...


Tagué : cgnews

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:37 L’ETOILE D'OR ne sera jamais marocaine!?

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:17 Ousmane Sow : Le sculpteur qui vient des étoiles