Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


AA - publié le Mercredi 2 Novembre à 16:38

Irak : L’armée évacue 3000 civils des districts de l’Est de Mossoul





Ninive (Irak) / Ali Sheikho Les forces irakiennes ont évacué, mercredi, plus de 3000 civils des districts-Est de Mossoul, encore aux mains de l’organisation terroriste Daech, a-t-ona appris d'une source militaire
 
La veille, les forces irakiennes de lutte contre le terrorisme ont réussi à s’emparer du district de Kukejli, dans l’Est de la ville, ainsi que de la zone d’Al-Shallalat, considérée comme l’entrée Nord de Mossoul.

Le Major-Général Sami al-Aredi, commandant des forces irakiennes de lutte contre le terrorisme, a affirmé, dans une déclaration télévisée, que des habitants civils, dont des femmes et des enfants, ont été évacués des districts orientaux de Mossoul, Kukejli et Al-Karama, vers des camps de réfugiés implantés dans la banlieue de la ville.

«Les forces de lutte contre le terrorisme sont en train d’avancer vers Al-Karama dans l’objectif de libérer tout le district [de l’emprise de Daech]» a indiqué al-Aredi.

Un autre officier de l’armée irakienne, le colonel Ahmed al-Jabouri, a déclaré, à l’Agence Anadolu (AA), que les forces irakiennes ont également lancé une opération parallèle visant à reprendre le contrôle du district de Hamma al-Adil, dans le sud de Mossoul.

D’après al-Jabouri, l’armée a déjà «libéré» deux villages situés au Sud-ouest de ce district.

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara