Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU



Adam Sfali - publié le Vendredi 11 Mars à 09:41

Institut Amadeus: Ban Ki Moon attaque le Maroc pour le pousser à faire plus de concessions




Casablanca : Le Think Tank marocain estime que Ben Ki Moon n’est pas à sa première attaque contre le Maroc.



Brahim Fassi Fihri  Président Fondateur de l’Institut Amadeus
Brahim Fassi Fihri Président Fondateur de l’Institut Amadeus
En qualifiant la présence du Maroc au Sahara ‘‘d'occupation’’ qui dure, dit-il, ‘‘depuis 40 ou 41 ans’’, Ban Ki Moon commet une violation du droit onusien mais pour un objectif.

Ainsi a estimé, jeudi, le Think Tank marocain, Institut Amadeus, en commentaire de l’agression verbale dont a été victime le Maroc, de la part du SG de l’ONU, Ban Ki Moon.

Dans une tribune signée par son président fondateur, Brahim Fassi Fihri, parvenue à la rédaction de Lemag.ma, l’Institut Amadeus a expliqué que Ban Ki Moon a sciemment enfreint les règlements de l’ONU et les résolutions du conseil de sécurité, lesquelles n’ont jamais qualifié le Maroc de ‘puissance d’occupation au Sahara’.

Institut Amadeus  en a dit :
‘‘Le Conseil de Sécurité et l'Assemblée Générale, n'ont .. jamais utilisé le terme « occupation » dans aucune de leurs résolutions depuis 1980. . le Sahara est considéré, en termes de Droit onusien, comme « territoire non-autonome » et que, sous ce prisme, ce serait les obligations d’une « puissance administrante » qui s’appliqueraient au Maroc.’’

Ban Ki Moon a déjà attaqué le Maroc lors de la commémoration de la Marche Verte

L’institut Amadeus a souligné qu’au registre des attaques contre le Maroc, Ban Ki Moon n’en ai pas à sa première salve.

Déjà, rappelle le Think Tank marocain, à la veille de la 40ème commémoration de la Marche Verte et de la visite du Roi Mohammed VI à Laâyoune, en novembre dernier, Ban Ki Moon avait fait une déclaration, toute d’insinuations contre le Maroc.

Le SG de l’ONU avait déclaré qu’il regrettait que
‘‘les propositions de 2007 n’aient pas ouvert la voie à de « véritables négociations’’.

Ces propositions de 2007 que Ban Ki Moon avait qualifié d’inefficaces et qui n’apportaient rien selon lui, sont la proposition par le Maroc du plan d’autonomie.

Ban Ki Moon, en dépit du fait que toutes les résolutions du conseil de sécurité ont, depuis 2007, qualifié le plan marocain d'autonomie de crédible, a violé ces textes officiels, en racontant le contraire.

Mais pourquoi ces attaques contre le Maroc ?

L’institut Amadeus a indiqué que Ban Ki Moon se comporte ainsi avec le Maroc pour un seul objectif.

Il tente d’humilier le royaume par des gestes de complaisances avec les thèses séparatistes, pour mettre le royaume sous pression, le faire passer devant le monde entier, pour une puissance d'occupation au Sahara, afin de le pousser à faire des concessions.

En somme, Ban ki Moon estime que dans cette affaire, un seul pays doit payer: Celui qui n'a pas le pétrole et qui n'abrite pas de groupes terroristes chez lui.  

               Partager Partager