Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Jeudi 11 Septembre à 02:00

Immigration illégale au Maroc : 5.742 sans-papiers ont été régularisés et 549 demandes d'asile acceptées





Le nombre des demandes acceptées de régularisation de la situation administrative des étrangers en situation illégale au Maroc s'élève, selon les résultats provisoires de l'opération extraordinaire de régularisation, à 5.742 demandes, soit 32% du total des demandes enregistrées. Le nombre des demandes de régularisation acceptées a atteint 3.075 demandes pour les hommes contre 2.667 pour les femmes, selon des données présentées mercredi par, Mohamed Youssef, représentant du ministère de l'Intérieur, lors d'une journée d'étude autour de la nouvelle politique nationale d'immigration et d'asile, organisée par le ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration, en collaboration avec la Délégation interministérielle aux droits de l'homme et le Conseil national des droits de l'homme. Selon les mêmes données, le nombre des demandes enregistrées a atteint, au 9 septembre en cours, 17.757 demandes formulées par des citoyens en provenance de 101 pays étrangers dont 5.488 sont des femmes. Concernant les résultats des demandes d'asile, le directeur des affaires consulaires au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Mustapha El Bouazzaoui, a annoncé l'acceptation de 549 demande, dont 168 demandes formulées par des femmes et 134 par des mineurs. Par ailleurs, la première phase de dérivation des cartes de réfugiés a concerné 21 nationalités, dont 47,8% en provenance de la Côte d'Ivoire, 23,3% de l'Irak, 6,31% de la Palestine, au moment où les femmes ont représenté 30,32% des personnes reconnues comme réfugiées, jusqu'au juillet 2014. La deuxième phase de l'opération, débutée le 23 juillet et toujours en cours, a concerné les demandeurs d'asile en provenance de la Syrie et a examiné 268 situations dont 47 concernent des mineurs et 11,56% des femmes.

Selon l'appartenance, les demandes d'asile acceptées ont concerné 53 kurdes, près de 45,52% personnes d'origine arabe et 2% de la minorité turkmène. Intervenant à cette occasion, le ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, Anis Birou, a souligné que cette rencontre, organisée sous le thème «La nouvelle politique nationale d'immigration et d'asile: une approche humaine, engagement et responsabilité communs», offre l'opportunité de procéder à une évaluation des réalisations de la nouvelle politique et des moyens propices pour son aboutissement. De son côté, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida, a rappelé la tenue de plusieurs réunions ministérielles, conformément aux Directives royales visant l'élaboration d'une nouvelle politique humanitaire, globale et pionnière à l'échelle régionale. Pour sa part, le président du Conseil national des droits de l'Homme Driss El Yazami, a appelé à accorder plus d'attention à la problématique de l'intégration des immigrants, précisant qu'il s'agit d'une question complexe qui exige une politique spéciale et la contribution de l'ensemble des composantes de la société.

Dans une intervention similaire, le secrétaire général de la Délégation Interministérielle aux Droits de l'Homme, Abderrazak Rouwane, a rappelé les mesures prises pour mettre en œuvre la politique nationale d'immigration, soulignant à cet égard la mise en œuvre d'un comité national de suivi de la préparation d'une politique nationale dans le domaine de la migration et la formation de quatre comités thématiques, en plus des progrès réalisés dans le domaine législatif à savoir l'élaboration de trois projets de loi sur l'immigration, l'asile et la lutte contre la traite des êtres humains. 

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara