Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Lemag - publié le Jeudi 20 Février à 10:00

Il casse un vase d'un million de dollars pour protester contre l'invasion de l'art étranger



Miami - Un artiste de Miami a jeté par terre un vase exposé au Pérez Art Museum de Miami le brisant en mille morceaux, en guise de protestation contre l'invasion de l'art étranger.



Il casse un vase d'un million de dollars pour protester contre l'invasion de l'art étranger
D'une valeur de près de un million de dollars, le vase de l'artiste chinois Ai Weiwei faisait partie de 16 autres vases de différentes couleurs exposés à même le sol dans ce musée qui a récemment ouvert ses portes.

"Je n'ai pas le droit de casser cette pièce. Je suis désolé", a confié au quotidien Miami Herald, Maximo caminero, 51 ans qui s'est excusé auprès de l'artiste chinois.

Leann Standish, directrice adjointe de ce musée d'un coût de 131 millions de dollars, a qualifié d'"acte de vandalisme" le geste de cet artiste qui proteste contre ce musée qui, selon lui, privilégie les œuvres d'arts d'artistes étrangers au détriment des locaux.

Caminero avait visité, dimanche dernier, le pavillon chinois qui contenait des œuvres d'Art de la culture chinoise dont une collection de vases qui, selon l'artiste Ai, représentait la Dynastie Han.

Caminero, originaire de la République Dominicaine affirme ne pas être au courant de la valeur de ce vase, soulignant qu'il a agi également en soutien aux artistes tels que Weiwei dont les "droits sont étouffés".

Arrêté puis libéré sous caution par la police, Caminero est accusé de vandalisme notamment.


               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara