Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Italie: référendum à risque, en pleine vague populiste, pour Renzi: Le chef du gouvernement... | via @lemagMaroc https://t.co/JlyujW1Cxy



Adam Sfali - Lemag - publié le Lundi 24 Mars à 13:20

‘House of Commons’ : Le Polisario entrave la coopération sécuritaire en Afrique du Nord et de l'Ouest




Londres : La commission des affaires étrangères au parlement britannique (House Of Common) a livré un rapport sur la sécurité en Afrique du nord et de l’ouest, rédigé par un panel de députés et d’experts anglais.



Capture vidéo
Capture vidéo
Intitulé ‘The UK’s response to extremism and instability in North and West Africa ’ (traduction : La réponse britannique à l'extrémisme et à l'insécurité en Afrique du Nord et de l'Ouest), le rapport indique que le conflit au Sahara, provoqué par l’Algérie et son sous-traitant le Polisario, entravent la coopération régionale en matière de sécurité en Afrique du Nord et de l'Ouest.

Selon ce rapport, "La question du Sahara complique les relations du Maroc avec l’Algérie’’,  ces deux voisins, considérés par le ‘‘Royaume-Unis et par l’occident, comme étant les deux pays ayant les services de sécurité les plus efficaces, capable d’entièrement, sécuriser leur région et ses environs’’.

Les auteurs de ce rapport parlementaire, expliquent que "le problème du Sahara suscite des inquiétudes croissantes du point de vue sécuritaire’’ en raison de la situation prévalant dans les camps du Polisario, qui abritent une communauté non recensée, de détenus, depuis des décennies et qui risquent de devenir "un terreau de radicalisation, la jeunesse ayant perdu tout espoir dans le mouvement du Front polisario".

Les parlementaires britanniques, qui ont élaboré ce document, invitent le gouvernement britannique à examiner toutes les options et à œuvrer au rapprochement des différentes parties prenantes au conflit du Sahara.

Selon ces députés britanniques, la Grande-Bretagne doit également consolider davantage ses relations aussi bien avec le Maroc qu'avec son voisin de l'Est car ces deux pays sont importants et "essentiels" pour le renforcement de la stabilité dans la région sahélo-saharienne, indiquent ces députés britanniques.

               Partager Partager


Commentaires