Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Lundi 12 Janvier à 10:26

Hommage posthume à Khouribga à Mohamed Bastaoui, l'un des acteurs majeurs de sa génération



Rabat - La fondation du Festival du cinéma africain de Khouribga a rendu, samedi au complexe culturel de la ville, un hommage posthume à feu Mohamed Bastaoui, l'un des acteurs majeurs de sa génération ayant marqué de son sceau le théâtre, la télévision et le cinéma marocains.



Mohamed Bastaoui
Mohamed Bastaoui
Cette cérémonie, une occasion de revenir sur le parcours artistique du regretté Mohamed Bastaoui qui incarnait à la fois la bonhomie, l'humour, la joie de vivre et la passion du jeu, a été marquée par la participation d'un panel de comédiens, d'artistes, d'intellectuels, d'acteurs associatifs, d'élus et des représentants des autorités locales.

Lors de cette manifestation, organisée en partenariat par l'Office Chérifien des Phosphates, le Conseil régional de Chaouia-Ouardigha et la commune urbaine de Khouribga, plusieurs témoignages se sont succédé mettant en avant les qualités humaines et professionnelles de cet acteur-né ayant forgé sa carrière comme un orfèvre. Bastaoui, qui était membre du conseil d'administration de la fondation du Festival du cinéma africain de Khouribga, était également l'un des fils de cette ville qui ont fortement contribué à l'essor de cette manifestation cinématographique qui l'avait mis à l'honneur lors de l'édition de 2000.

Cet hommage posthume appuyé a été de même marqué par la projection d'un film documentaire qui met en scène des moments forts du riche parcours artistique du regretté qui a avait entamé sa carrière professionnelle à Khouribga avant que les portes du 7ème art ne s'ouvrent grandes ouvertes devant ce comédien hors pair.

Prenant la parole, le président de la Fondation, Noureddine Sail a mis en relief l'apport considérable de feu Bastaoui à sa ville natale, tant sur les plans du théâtre et de la télévision que du cinéma, affirmant que la scène artistique marocaine a perdu une valeur sûre du théâtre national et un artiste militant.

Abondant dans le même sens, le comédien Mohamed Choubi s'est félicité de l'organisation d'une telle cérémonie qui se veut une reconnaissance par les amis et collègues du regretté et de sa contribution considérable à la scène artistique marocaine à plus d'un égard en tant que l'un des pyramides du théâtre et du cinéma nationaux.

De même, les témoignages de membres de la famille de feu Bastaoui et plusieurs autres artistes et comédiens ont rappelé que le regretté a débuté sa carrière en 1977 et s'est illustré dans plusieurs productions et œuvres au théâtre, à la télévision et au cinéma qui lui ont valu l'amour et le respect du public et de ses pairs ainsi que la reconnaissance des critiques.

Ils n'ont pas manqué de souligner les qualités humaines et les valeurs qui le distinguaient dans ses relations avec ses amis, ses collègues et sa famille.

Natif de la ville de Khouribga en 1954, feu Bastaoui a débuté au théâtre avec successivement les troupes "Masrah Al Youm" et "Masrah Achams" pour que viennent ensuite les grands rôles pour le cinéma où il a laissé voir toute l'étendue de son savoir-faire. Il a joué sous la houlette de grands réalisateurs marocains tels Jilali Ferhati, Saad Chraïbi, Mohamed Asli, Daoud Aoulad Syad, Mohammed Ismaïl, Kamal Kamal, Mohamed Mouftakir ou encore Faouzi Bensaïdi.

Il a également participé à nombre de productions internationales tournées au Maroc, faisant de lui un monstre qui laissera inéluctablement un grand vide dans le paysage cinématographique marocain.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara