Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - publié le Mardi 31 Mai à 10:20

Hollande exclut à nouveau un éventuel retrait du projet très contesté de la loi Travail





Le président français François Hollande a exclu à nouveau un éventuel retrait du projet très contesté de la loi Travail, estimant que ce texte assure de meilleures performances pour les entreprises et offre des droits nouveaux aux salariés.

"Le projet de loi ne sera pas retiré. La philosophie et les principes de l'article 2 seront maintenus", affirme le chef de l'Etat français dans une interview publiée mardi par le journal Sud Ouest.

L'article 2, très contesté et qui consacre la primauté de l'accord d'entreprise sur la convention de branche en matière d'aménagement du temps de travail, "prévoit que l'accord d'entreprise, pour être valide, devra être approuvé par les syndicats qui représentent une majorité de salariés", a-t-il expliqué, ajoutant que "c'est un verrou très sérieux".

Il a également affirmé que le projet de loi Travail "assure de meilleures performances pour les entreprises et offre des droits nouveaux aux salariés". "C'est parce que c'est une loi de progrès utile à notre pays que je considère qu'il est nécessaire de le mener jusqu'à son terme", a-t-il insisté.

Interrogé sur des perturbations éventuelles pendant l'Euro de Football (10 juin-10 juillet) en raison des mouvements sociaux en cours, le président français a indiqué que "la menace reste celle du terrorisme".

               Partager Partager


Nouveau commentaire :
Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook, Twitter ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.

Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara