Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Une veille informationnelle sur le festival international du film de Marrakech App #eMarrakech #FIFM2016... https://t.co/34xwOAAqjU


MAP - Mourad KHANCHOULI - publié le Mercredi 23 Juillet à 12:39

Henri Malosse : Le Maroc, le pays de la rive sud de la Méditerranée en lequel l'UE a le plus de confiance



Bruxelles - Le Maroc est le pays de la rive sud de la Méditerranée en lequel l'Union européenne a le plus de confiance, a affirmé le président du Comité économique et social européen (CESE), Henri Malosse.



Henri Malosse
Henri Malosse
Le Royaume, dont la qualité des relations avec l'UE est exceptionnelle, est "le pays de la rive sud de la Méditerranée en lequel on a le plus de confiance pour des raisons historiques, politiques, sécuritaires et autres'', a dit M. Henri Malosse dans un entretien à la MAP.
 
Le président du CESE, qui effectue mercredi et jeudi une visite de travail au Maroc, a souligné que le Royaume et l'UE partagent la même philosophie et les mêmes valeurs de dignité et de respect de la personne. 
 
Qualifiant de "très bonne" l'approche marocaine, notamment dans l'élaboration de la nouvelle Constitution, M. Henri Malosse a salué "ce souci de démocratie participative" dans la préparation des réformes conduites par SM le Roi Mohammed VI.
 
"Nous devons encourager cette approche très positive, en appuyant les structures dont le Maroc s'est doté pour organiser sa démocratie participative", a-t-il affirmé. 
 
Sur un plan global, M. Henri Malosse a souligné que l'UE peut développer avec le Maroc, dans les cinq prochaines années, une coopération "exceptionnelle et unique", notamment en matière d'immigration, notant que c'est "avec le Maroc qu'on peut le faire dans le bassin méditerranéen, car c'est le pays le plus proche de nous et de nos valeurs de respect de la personne". 
 
Relevant à cet effet que le Maroc est devenu un pays d'immigration et d'accueil des Subsahariens avec tout ce qui implique comme problèmes humanitaires, de sécurité ou de travail illégal, le président du CESE a souligné que "tout ce qui doit être entrepris au sein de l'UE dans les cinq prochaines années doit être fait avec le Maroc".
 
Car, à ses yeux, "tous les éléments sont réunis pour que la coopération avec le Maroc en matière d'immigration soit exemplaire".
 
"Au sein du Comité économique et social européen, une vision claire sur les différentes formes d'immigration a été élaborée et sur laquelle un débat pourrait être déclenché avec les partenaires marocains", a-t-il conclu.
 
Lors de sa visite de travail au Maroc, à la tête d'une délégation du Comité économique et social européen, M. Henri Malosse devra échanger avec des responsables marocains de certains sujets d'intérêts communs.
 
M. Malosse interviendra lors de la 40ème session de l'Assemblée générale du Conseil économique, social et environnemental, sur le thème "Maroc et UE, les défis d'avenir".
 
Le Comité économique et social européen assure la représentation des différentes composantes à caractère économique et social de la société civile organisée. Il constitue un organe institutionnel consultatif, établi en 1957 par le traité de Rome. Grace à sa mission de consultation, ses 353 membres et les organisations qu'ils représentent, peuvent participer au processus décisionnel de l'UE.

               Partager Partager

Fil Info | Lemag | Presse | Tribune | Sahara