Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Afrique: la diplomatie algérienne multiplie les impairs à cause du... | via @lemagMaroc https://t.co/GvkvQIop7S https://t.co/fhLnSnexyU



MAP - publié le Mardi 10 Novembre à 17:19

Hausse de 6 pc des dépenses de consommation finale par habitant dans les provinces du Sud entre 2004 et 2013






Rabat - Les dépenses de consommation finale par habitant dans les provinces du Sud se sont accrues de 6 pc, entre 2004 et 2013, au lieu de 5,6 pc à l'échelle nationale, se rapprochant ainsi de leur niveau dans les 2 régions de Casablanca-Settat et de Rabat-Salé-Kénitra, selon le Haut-commissariat au Plan (HCP).
Hausse de 6 pc des dépenses de consommation finale par habitant dans les provinces du Sud entre 2004 et 2013
Dans ce cadre, le taux de pauvreté monétaire au seuil national, qui, à 29,4 pc en 1984, était, dans ces régions, le plus élevé du pays, baisse aujourd'hui, à des niveaux réputés sans signification statistique par les experts, indique le HCP dans un note intitulée : "40 ans après la Marche Verte : croissance économique et développement humain dans les régions du sud du Maroc".

La pauvreté multidimensionnelle a reculé de 18,4 pc en 2004 à 4,3 pc en 2014 contre respectivement 27 pc et 8,1 pc au niveau national, précise la note. 

Concourant à cette réduction de la pauvreté, la baisse du niveau des inégalités sociales a été, entre 2001 et 2014, de 10,5 pc contre 4,7 pc à l'échelle nationale, souligne le HCP. 

L'Indice de Développement Humain (IDH) était de 0,576 en 2004 avant de passer à 0,643 en 2014, réalisant un taux de progression de 11,6 pc entre ces deux années et dépassant son niveau à l'échelle nationale pour se rapprocher des performances dans ce domaine des régions de Casablanca-Settat et de Rabat-Salé-Kénitra. 

Ainsi, le HCP met en relief le rôle déterminant de la solidarité nationale dans l'émergence économique et sociale, notant que le rapport entre recettes fiscales en pourcentage du PIB national comparé à celui entre ces recettes et le PIB des régions du Sud est suffisamment éloquent. En 2013, ce rapport est, à titre d'exemple, en effet respectivement de 21,8 pc et de 1,1 pc.

               Partager Partager