Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb
Facebook
Twitter
App Store
Newsletter
Mobile
Rss
Marie Brizard Wine & Spirits, veut vendre ses vins et spiritueux,... | via @lemagMaroc https://t.co/RZLvMN1gE2 https://t.co/6OPOAgMKZY



MAP - publié le Mercredi 30 Octobre à 11:06

Hamadi Hmidouche : Feu Allal Benkassou, un portier hors pair aux nobles qualités humaines




Rabat - Les différents témoignages recueillis par la MAP à la suite du décès de l'ancien gardien de but de l'AS FAR section football, l'ex-international Allal Ben Kassou, qui a rendu l'âme mardi à Rabat, ont salué les grandes qualités humaines du regretté et les services qu'il a rendus à son club l'Association Sportive des FAR et à la sélection nationale.



Ainsi, l'ancien entraineur du Onze national, actuel technicien de l'AS FAR, Rachid Taoussi a relevé que la disparition de Allal Benkassou, "l'homme aux nobles qualités humaines", est "une grande perte" pour tous les Marocains. "C'est une des figures emblématiques qui a consacré sa vie au sport national et qui servira d'exemple aux nouvelles générations", a-t-il dit dans son témoignage après les funérailles du défunt au cimetière Chouhada à Rabat. 

Pour sa part, l'ex joueur de l'AS FAR, Hamadi Hmidouche a rappelé que le regretté était un "homme de cette trempe rare qui n'a ménagé aucun effort pour hisser toujours haut les couleurs nationales". 

"J'ai perdu en Alla le frère et l'ami intime qui était connu pour son dévouement, abnégation et assiduité", a-t-il déploré, rappelant que le regretté était un véritable rempart devant les meilleures offensives de son temps.

"C'est un grand joueur qui nous quitte ce jour après avoir marqué de son empreinte la scène sportive nationale et internationale. Un portier hors pair qui a mis le maillot national au-dessus de toutes les considérations", a-t-il rappelé.

Evoquant les vertus du défunt, l'ancien gardien de l'AS FAR, Ghellabi Laarbi, a noté que le disparu faisait preuve d'une "détermination sans égale, d'une volonté de fer, de compétences sportives indéniables avec une forte personnalité capable d'intimider ses adversaires", se disant "honoré" d'avoir joué aux côtés du défunt dans les années 1960.

Quant à Mohmed Ben Omar, ancien joueur des FAR, il a fait observer que feu Allal a été connu pour ses grandes qualités humaines et sa très grande modestie. Et de rappeler que le défunt, décédé mardi à Rabat à l'âge de 72 ans, était "un grand joueur qui, à l'époque, égalait, le redoutable portier Russe Lev Yachine". 

Né en 1941 à Rabat, feu Allal a entamé sa carrière avec des clubs de quartiers avant de rejoindre les FAR en 1959. Sélectionné en équipe nationale entre 1964 et 1974, il a participé avec les Lions de l'Atlas à des compétitions internationales dont les Jeux Olympiques de 1964 à Tokyo, le Mondial 1970 au Mexique et la Coupe d'Afrique des Nations en 1972 au Cameroun .

Sa dernière apparition dans le but des Lions de l'Atlas était en 1974 lors d'une rencontre face à l'Algérie, mettant ainsi un terme à sa carrière légendaire avec plus de 500 matchs et 116 sélections.

Après sa retraite, le défunt a rejoint le staff technique des FAR comme entraîneur des gardiens de but avant de se lancer dans le métier d'entraîneur avec l'Ittihad Zemmouri de Khemisset (IZK) et le Moghreb Athletic de Tetouan (MAT), pour revenir en 1995 à son poste à l'équipe des FAR.



               Partager Partager


Commentaires